V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La traversé de la Mer Rouge du président Obama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: La traversé de la Mer Rouge du président Obama   Mer 15 Avr - 3:36

Salut les membres et les lecteurs.



Article écrit par Paul Dressen et publié sur Icecap

PDF anglais traduit par Vinety le 14 avril 2009

Par Paul Dressen

Des dépenses fédérales irresponsables, des politiques sur l’énergie et les changements climatiques, vont mener l’Amérique à la faillite! L’Amérique plonge présentement dans une mer d’encre rouge aussi grande qu’une fosse des Mariannes. Il y a peu d’encre noire dans les livres de comptes de l’état et les législateurs dépensiers ferment un nombre incroyable de sources de revenus positifs. Sur le coté des dépenses du grand livre, la Maison Blanche et le Congrès passent des lois pour dépenser $700 milliards pour renflouer les compagnies financières, suivies par des lois autorisant des dépenses de $787 milliards pour payer pour les projets "chou chou " de sénateurs, et des lois et des plans pour prodiguer en 2009, $1.6 milliard en bonus gouvernementaux. Alors survient une dépense de $3.5 trillions "une mer d’encre rouge" pour le budget de l’année financière 2010, et une prévision de $9.3 trillions de l’endettement totale pour la prochaine décennie.

Une étude de Bloomberg du 31 mars trouva que le FDIC (Treasury Department, Federal Reserve) le département du trésor fédéral, et le HUD (Département du développement de la construction résidentielle en milieu urbain), ont contraint plusieurs générations d’Américains à supporter une dette de $12,8 trillions. Ceci représente 90 % du PIB national de 2008, comme l’a noté le chroniqueur Deroy Murdock! Cette dette est plus élevé que l’accumulation des 43 budgets des administrations précédentes combinées et n’inclue pas le cout du service de cette dette, ou la partie des É.U. des $1.1 trillions prévus pour la "stimulation globale" du G 20, qui seront administrés par des dilapidateurs professionnels du Fonds International Monétaire. Les taxes et les impôts vont grimper en flèche, pour payer ces dettes et couvrir les prélèvements sur tout ce que nous allons produire.



Alors que les délégués de l’éco-impérialisme volaient vers Bonn dans des jet vomissant des GES, pour se réunir dans des hôtels cinq étoiles de l’ONU pour faire la causette sur les "changements climatiques", ils envoyèrent Todd Stern annoncer que la Maison Blanche est "saisie de l’urgence" de traquer les émissions générant le réchauffement global. Entrevoyant un horizon payant avec une imposante loi de 648 pages sur le changement climatique. Une version tout aussi monstrueuse du sénat et du EPA ( Agence de protection environnementale) attend dans les corridors voisins.

Le président Obama veut que le prix de l’énergie monte en flèche, "pour forcer les Américains à couper les émissions de CO², 80 % au dessous du niveau de 1990, et ça en deçà de l’horizon de 2050, à un niveau qu’on a connu en 1905! Il dit que la "bourse du carbone" va générer $656 milliards entre 2012 et 2019, ce qui permettra de subventionner l’énergie verte, des emplois verts et les autres programmes gouvernementaux. Le conseil national sur l’économie et d’autres analystes prévoient une flopée de taxes à un niveau de $1.3 à 3 trillions.

Ceci n,est pas une manne monétaire. C’est un transfert massif de richesses, extrait de chaque entreprise utilisant des carburants fossiles, les automobilistes et les familles, et indemnisant le Congrès et les bureaucrates pour favoriser politiquement les circonscriptions électorales. Ces taxes énergétiques intrusives vont surtout frapper le plus durement, les foyers les plus pauvres. Cette taxe de la"bourse du carbone" va aussi frapper durement les manufacturiers et l’industrie lourde, ce qui va causer beaucoup de pertes d’emplois. Vingt états obtiennent de 60 à 98 % de leurs énergies électriques de centrales aux charbons. Ils sont le cœur de notre industrie manufacturière, et chaque augmentation du prix de l’électricité va résulter à de plus en plus d’entreprises à faire des mises à pied ou à fermer leur entreprise, plus d’emplois exportés outre-mer, plus de propriétaires de maison à faire faillite, plus de familles sur l’aide sociale, et plus d’école régionales, d’hôpitaux et d’églises, forcées d’entrer dans la mer d’encre rouge.



La montée en flèche des carburants et du gaz naturel va aussi produire le même effet. Et pourquoi? Plusieurs centaines de climatologistes mentionnent que le CO² ne joue qu’un rôle infime dans les changements climatiques. Ils mentionnent aussi que l’élimination totale des émissions de CO² par les Américains va être neutralisée par les émissions de la Chine, de l’Inde et le développement rapide des pays en émergence. Les deux tiers des Américains veulent que nous développions nos ressources pétrolifères et nucléaires. Ils veulent des emplois, la sécurité, un recouvrement économique, et une énergie qui est là 24 heures par jour et sept jours par semaine. Ils ne veulent pas voir une Amérique en faillite.

Mais leurs droits sont piétinés par des partisans totalitaires dont les décrets violent les traditions sacrées de l’Amérique, d’un débat ouvert, robuste, une science et une économie saine, une responsabilité financière, et l’opinion de la majorité sur des questions critiques, quelque soit le sort de la bipartisanerie, et d’un gouvernement responsable que les citoyens pensaient avoir élu l’automne passé, il est temps de dire, assez c’est assez.

voir ici pour le PDF en anglais :

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
La traversé de la Mer Rouge du président Obama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animaux - Oiseaux - La Cigogne +perroquet+rouge-gorge+pie+calao
» Collection rouge (SEP)
» BROC AND TROC DE L'ESCARGOT ROUGE
» Kre-rouge : mes bracelets
» desperado rouge en bouchon couronne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Philosophie et politique-
Sauter vers: