V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les comités d'Obama sur le climat ont commencé à Washington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Les comités d'Obama sur le climat ont commencé à Washington   Jeu 9 Avr - 17:43

Témoignage de John Coleman sur le sous-comité des parcs nationaux, des forêts et tes terres publiques américaines. Le 7 avril 2009

Article original publié sur ICECAP le 8 avril 2009.

Traduit de l’anglais par Vinety, le 9 avril 2009.

Par John Coleman.

Je remercie ce comité de m’avoir invité aujourd’hui à paraitre devant vous. Et pour ceux qui écoutent mes remarques ou vont les lire plus tard, je vous remercie d’avance, de la considération que vous accorderez à mon témoignage.

Je viens devant ce sous-comité sans illusions ou attentes particulières. Je suis conscient que la majorité des membres de ce sous-comité et de la plupart des fonctionnaires gouvernementaux, que mes conclusions sont à l’opposé de vos intérêts et de votre ordre du jour, et qu’elles vont être totalement ignorées. Néanmoins, j’ai fait l’effort d’être ici aujourd’hui, parce que je pense que ma contribution sera au moins enregistrée dans les comptes rendus officiels.

Voilà ce que je sais des faits scientifiques : Il n’y a pas de réchauffement global ou de changements climatiques anthropiques significatifs présentement, il n’y en a pas eu dans le passé et il n’y a pas de raison d’avoir peur que cela arrive dans le futur.

Le n’ai pas dit que les activités humaines n’altèrent pas la température et le climat, parce qu’il est clair qu’elles le font. Ce qui est dit ici est qu’il n’y a pas de changements climatiques anthropiques et personne ne peut raisonnablement prévoir que ça le sera dans le futur.

J’ai visité la plupart des parcs nationaux américains et je les aime. J’apprécie énormément les efforts faits pour la protection de notre environnement et pourvoir des endroits et des moyens pour apprécier la beauté incroyable et la puissance des forces naturelles au travail autour de nous et qui interagit avec les milliers d’espèces qui vivent dans ces parcs et aux alentours.
C’est une tâche énorme d’en équilibrer l’accès et la protection. Je reconnais cela.

Mais ici, il est crucial que je puisse contribuer à résoudre le problème qui se présente à nous. La science derrière le tapage du RCA, a failli à la tâche de la vérification.. On a failli de vérifier de facto la signature, de l’hypothèse suivante : que l’usage de carburants fossiles produit du CO² et en retour un effet de serre éloquent menant à des calamités climatiques.
De là, je répète, qu’il n’y a pas de RCA pertinent.

J’ai lu les rapports du GIEC et examiné la science présentée dans le livre d’Al Gore, ses projections cinématographiques et son "PowerPoint ". J’ai retracé l’histoire du développement du concept que le CO² s’échappent dans l’atmosphère depuis les tuyaux échappement des automobiles, des centrales électriques et des cheminées des usines industrielles, qui interagissent avec les GES primaires, les vapeurs d’eau et qui amplifient le réchauffement climatique. Toute cette théorie s’écroule, si observée scientifiquement et judicieusement. Je ne suis pas le seul à être venu à cette conclusion. Depuis quelques années, 34 mille scientifiques, dont 10 000 possédant un doctorat, a signé une pétition démystifiant le RCA.


Il y a des données scientifiques solides qu’en brulant des carburants fossiles, notre civilisation augmente le montant de CO² dans l’atmosphère. Toutefois, après 150 ans d’utilisation de carburants fossiles, le CO² demeure toujours une trace infime des GES. Pour être précis, le CO² ne représente que seulement 380 molécules sur un million du volume des GES. Des scientifiques avec un ordre du jour anticarburant fossile ont développé une théorie "forçage radiatif", pour expliquer comment cette trace de gaz pouvait créer un emballement du réchauffement climatique des GES. Ils ont incorporé cette théorie dans leurs modèles de la circulation générale du climat. Leurs modèles ont projeté des hausses continues de la température, année après année. Dans les années 1980 et 1990, les modèles semblaient refléter la hausse de température du moment.

Mais en 1998, la hausse de la température a stoppé. Depuis 2002, une baisse rapide à débuter. Ce refroidissement continu aujourd’hui. Les modèles ont failli. Il est maintenant clair que le réchauffement des années 80-90 était dû au pic d’un cycle solaire orageux, et maintenant que le soleil est tranquille, la planète subit un refroidissement. Malgré tout cela, les modèles continuent de prédire un réchauffement qui n’arrive pas. Le CO² ne produit pas de réchauffement significatif.

Je constate totalement conscient, que le RCA est devenu une question politique. Je regrette profondément que le sondage "Gallup" montre une division profonde sur cette question : 66 % des républicains pensent que les prétentions sur le RCA sont exagérées; où seulement 22 % des démocrates ne le pensent-ils pas aussi? Je voudrais mentionner que mes conclusions ne sont aucunement politiques.

J’étais un journaliste scientifique pour ABC News dans les années 1970, où il y avait une même frénésie climatique, mais sur le début d’une ère glaciaire. Heureusement que notre gouvernement et nos partis politiques ne s’en sont pas mêlés, car au moment où la science a démontré le ridicule de ces prévisions, la peur s’est estompée.

Malheureusement, aujourd’hui, certaines personnes avec un agenda anticarburant fossile, ont sautés dans le train du RCA, et ne vont pas le laisser tomber. Ils se sont calmés dans leur rhétorique sur le RCA, mais sont encore englués dans la "bourse du carbone", qui taxe l’usage des carburants fossiles. Cela va causer un grand tort à notre économie, mais ne fera rien de valable pour protéger l’environnement.

Mon conseil au sous-comité sur " National Park Service" est : ne rien faire pour atténuer le RCA ou le changement climatique, parce qu’il n’existe pas. Rejetez l’agenda extrémiste et concentrez-vous sur le travail admirable qui consiste à protéger nos ressources naturelles et permettre à nos concitoyens et aux générations qui suivent de profiter de la nature.

Pour ceux qui aimeraient profiter des sources derrière mes conclusions scientifiques, je fournis une liste de liens Internet avec mon témoignage écrit. Encore merci pour m’avoir permis de présenter mon témoignage et d’en tenir compte dans vos comptes-rendus.

Voir ici, le PDF qui relie les couvertures télévisées et les liens de John

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Les comités d'Obama sur le climat ont commencé à Washington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comité des lots oubliés.
» PAUVRE OBAMA
» les comités d'entreprise...le bon plan assuré!!
» Des salariés du comité d'entreprise de Disney jugés pour détournement de fonds
» L´accident avec la voiture d´Obama, comment ca?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Philosophie et politique-
Sauter vers: