V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Acidification des océans, impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Acidification des océans, impossible.   Lun 2 Mar - 21:45

Salut les membres

Tel que promit, traduction du texte anglais sur le questionnement, de la possibilité de l’acidification de l’océan par le CO² anthropique, par Ian Plimer.

Traduit par Vinety.

Acidification par le CO² impossible:

Noté par le professeur Plimer: Pas suffisamment de CO² dans les carburants fossiles pour acidifier les océans.

Posté par Ian Plimer, le 24 octobre 2008. Sur "Opinion Tag : Climat et changements climatiques, et récifs coralliens.

En réagissant à une question concernant, la possibilité que les océans deviennent acides, suite au réchauffement global, Ian Plimer de l’Université de l’Adélaide, mentionna ceci :

Les océans sont demeurés alcalins (basique, antiacide) durant l’ère phanérozoïque qui a duré 540 millions d’années, excepté durant une très courte période de temps, il y a 55 millions d’années, phénomène pas tout à fait encore compris par les paléontologues.

La pluie (PH 5.6) réagit avec le minerai le plus commun sur terre, le feldspath qui produit de l’argile, qui dépend d’une réaction chimique qui prend beaucoup d’acide. Les terres alcalines (basiques) sont lessivées dans les océans, et c’est pourquoi nous avons des océans salés. La silice est redéposée comme amalgame sédimentaire, dont la réaction nécessite de l’acide, et l’acidité est ensuite accélérée par la température. Voir ci-dessous)

Dans l’océan il y a un dispositif tampon qui réduit la réaction chimique entre le plancher de basalte et l’eau de mer (salé). (Voir ci-dessous). L’eau de mer à une variation locale et régionale, qui varie entre un pH de 7.8 à 8.3. Nous devons noter que l’échelle du pH est une échelle logarithmique, et que si nous voulons créer un océan acide, alors, il n’y a pas suffisamment de CO² dans les carburants fossiles pour acidifier les océans, car la majorité du CO² planétaire est piégé dans la roche.

Quand nous serons sur terre à court de roches ou quand la tectonique des plaques cessera d’existé, alors nous aurons des océans acides.

Lors du précambrien, ce sont ces réactions qui ont rapidement créé des changements drastiques du climat (passant de -40 à + 50°C), ont créer des changements brusques et importants du niveau des mers (+ 660m à – 650m) et des changements rapides du climat, sur le cours de quelques milliers d’années, la terre passant d’une boule de neige à une boule de neige fondue, et à des conditions climatiques très élevées.

(Par exemple, la calotte carbonique du néoprotérozoïque qui s’est formé dans l’eau à ~50 °C, repose directement sur les roches glaciaires.) Durant ces temps, il y avait des changements rapides dans le pH océanique et que le CO² de l’océan était retiré à titre de carbonate.
Depuis ce temps (750 millions d’années), la vie à commencer à extraire de l’océan, des montants phénoménaux de CO². La vie s’est développée et s’est diversifiée et ce processus continue. Et c’est pourquoi le contenu de l’air en CO² atmosphérique est si faible.

L’histoire de la température et du CO² montre qu’il n’y a aucune corrélation entre les deux.


Demandez à votre réchauffistes local.

1. Pourquoi alors, le CO² était-il 15 fois plus élevé que maintenant, lors de la période glaciaire Ordivicienne-Silurienne?

2. Pourquoi le méthane et le CO² étaient-ils plus élevés que maintenant, lors de l’ère permienne?

3. Pourquoi le CO² était-il 5 fois plus élevé que maintenant dans l’ère glaciaire du Crétacée-Jurrassique?

Le processus d’extraction du CO² de l’atmosphère à travers l’océan a mené aux dépôts de carbonate (c'est-à-dire, la séquestration du CO²).

L’atmosphère a durant un certain temps contenu au moins 25 fois plus de CO² que maintenant et nous vivons une période où le CO² atmosphérique est le plus bas depuis des milliards d’années. Nous continuons de retirer du CO² par le processus de la sédimentation des carbonates et les océans continuent à l’aide du tampon de la réaction chimique de l’eau de mer avec la roche, de réduire le CO² (tel que démontré en 1981 par Walker et al.).

La littérature sur le sujet est très vaste, mais les réchauffistes continuent d’ignorer cette littérature.

Les réactions d'absorption par les feldspaths et les silicates sont bien comprises. Il existe une énorme quantité de données thermodynamiques sur ces réactions et il se trouve qu'elles sont toujours ignorées dans les arguments des réchauffistes.

Quand le pH de l’océan change, les espèces "carbone" réagissent et dans un océan plus acide, le CO² dissout devient plus abondant.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Acidification des océans, impossible.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Photo : impossible d'activer le flash !
» [AIDE] Impossible de monter carte SD - Flash Rom impossible + Desire ne se recharche plus - HELP
» [AIDE]Mise à jour Desire impossible.
» [AIDE] Impossible de démarrer l'APN - Pb mode Aperçu
» [AIDE] Impossible de démarrer mon HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Nouvelles scientifiques-
Sauter vers: