V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andre



Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 51
Localisation :
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires   Lun 2 Mar - 17:46



Dernière édition par Andre le Mer 3 Juin - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires   Jeu 5 Mar - 23:38

Salut Pierre et merci André pour ce URL

Pierre a écrit:

Salut, déja qu'il avait un alarmiste, maintenant cela semble pire et affirmé qu'on repousse une ere glaciere, comme il est écris dans l'article : le réchauffement climatique aurait débuté il y a plusieurs millénaires, ne résout pas le probleme,

Je suis comme toi, outré de lire des textes alarmistes qui ne sont basés que sur l’imagination et les modèles climatiques du GIEC, qui eux aussi sont construits pour leur faire dire ce que les politiciens et les environnementalistes commandent.

Citation :
Les modèles peuvent joyeusement évaporer toute l'eau des océans ou couvrir la planète de glace, même avec les niveaux préindustriels de CO2
David Orrell, "Apollo's Arrow. The Science of Prediction and the Future of Everything", 2007

À jour, je n’ai jamais lu un tel débordement de bêtises sur le climat. Tous les noms et les organisations mentionnées dans cet article, sont payés par le l’ONU, Greenpeace, le WWF, les lobbys gouvernementaux qui se spécialisent dans la production d’éoliennes et de panneaux solaires et les environnementalistes, pour allouer des fonds à ces organismes pour mentionner dans leurs écrits sur le "réchauffement climatique", encore quelques peurs pour maintenir cette arnaque à flot.

Analysons le graphique ci-dessous :





Voyons le réchauffement depuis 8000 ans. Y a-t-il eu des fluctuations? Oui et de très grande.
Quelle est la tendance de ces 8000 ans? -0.2°C , soit une légère tendance vers le froid, avec des fluctuations chaude assez importante, comme les deux périodes de l’holocène, et celle de moindre importance (l’optimum Romain ) et ensuite de celle du médiéval, moins chaude.

La tendance des fluctuations des derniers 8000 ans, est un léger refroidissement global de -0,2°C. Cependant, pour les derniers 2000 ans, la tendance est une température légèrement à la hausse de 0.25°C. Pour les derniers 1000 ans, une tendance se refroidissant soit 0,15°C, si comparée aux 1000 années précédentes. Pour les deux derniers siècles une tendance à la hausse, soit 0,5°C par siècle.

Cependant, là, il n’y a rien d’alarmant, si on compare ce réchauffement aux deux périodes de l’holocène, où les carburant fossiles n’était pas utilisés et où la démographie humaine étaient près de 5 million, comparée à celle d’aujourd’hui, qui est de 6.7 milliards d’habitants, soit 1340 fois plus importante qu’alors.
et où on ce connaissait pas de CO² anthropique![/b]

Et le plus hilarant, si on poursuit la lecture, est de lire ce qui suit : [quote="Par Jean Etienne, Futura-Sciences] Fin janvier 2009, une étude de Susan Solomon, de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), concluait que l’augmentation de la température de surface des océans, des précipitations et du niveau océanique ont déjà introduit des changements irréversibles qui ne pourront s’atténuer que mille ans après l’arrêt complet des émissions de CO2. [/quote]

Ce qui annule d’un seul paragraphe, tous les actions qui pourraient être prises pour stopper cette catastrophe "apocalyptique ". Pour plus d’information sur l’acidification des océans : voir ici

On base le niveau de température "léthal" à celle de 1990 : voyons ce qu’ont été les températures de XXe siècle : même si celles-ci ont été trafiquées.




La liste en bas du graphique est celle qui corrige les données fantaisistes du GISS de Hansen, qui ont été corrigées par des climatologues en vue, qui se sont donné la peine de la vérifier.

Note : Aujourd’hui, on peut compter sur une armée internationale de scientifiques non liés politiquement ou par des subventions gouvernementales, pour vérifier bénévolement, les articles fantaisistes qui s’écrivent sur ce sujet de peur viscérale et surtout écrites pour alimenter la bourse du carbone, si payante pour les intéressés.

Pour les années de sécheresse :

Par Jean Etienne, Futura-Sciences a écrit:
La recrudescence des ouragans, des incendies, les vagues successives de sécheresses et les canicules en nette augmentation…!




Ce commentaire sur la sécheresse est tout a fait biaisé et ne fait qu’essayer de valider la thèse des "réchauffistes". Nous n’avons qu’à surfer sur ce graphique pour démontrer la mauvaise foi des promoteurs de ce canular éhonté. Il suffit de visionner ce graphique pour s’apercevoir que ces commentaires sur la sécheresse ou les inondations ne s’appuient que sur l’imagination débridée de ceux qui prétendre y voir des changements climatiques nouveaux et singuliers

Depuis, les années 1350, il sont à la baisse, si on compare la dernière période 1350-2000 .a celle qui existait entre 900 et 1350. Surtout si on compare les variations du dernier siècle avec la période se situant entre 1000 et 1350, où les excès climatiques étaient à son comble et beaucoup plus menaçantsqu’aujourd’hui.



Par Jean Etienne, Futura-Sciences a écrit:
La nouvelle estimation est basée sur une observation des impacts du réchauffement et une « meilleure compréhension » du système climatique.

Ici, l’on parle d’"estimations" et non d’observations, qui elles, contredisent les "estimations". Les modèles ne tiennent pas comptes de la chaleur que les océans accumulent, et dont quelques mètres seulement, contient plus de chaleur que toute l’atmosphère et surtout, du fait que l’océan prend près de mille ans pour échanger sa chaleur avec la biosphère et faire le trajet des courants thermohalins. Les modèles ne pourront jamais prédire le climat futur, sans ces données.

Par Jean Etienne, Futura-Sciences a écrit:
La La recrudescence des ouragans, des incendies, les vagues successives de sécheresses et les canicules.

Faux : Il n’y a pas de recrudescences des ouragans, ni des incendies ni des sécheresses,
Les chercheurs viennent de mettre au point une méthode fiable pour mesurer avec précision la violence et la fréquence des ouragans depuis 23 ans. Leur article paru dans la revue Science (10 Nov. 2006) montre que la violence et la fréquence des ouragans de 85% des océans n'ont pas augmenté ou ont diminué ! Seul l'Atlantique Nord a vu une augmentation de ces cataclysmes.




En rouge, les années où les ouragans ont causés beaucoup de dommages et de victimes, et cela, bien avant l’émission de CO² anthropiques. Le début du siécle (XX), nous a donné deux ouragans mémorables, dont celle de 1900 et 1927.

Ouragan Galveston:

Le 8 septembre 1900, l'ouragan de Galveston atteint le continent americain où est situé la ville de Galveston au Texas, ses vents atteignent une vitesse de 217 kilomètres par heure. Mesuré avec l'échelle de Saffir-Simpson, ce cyclone est rangé dans la catégorie 4 (sur 5).
Voir ici poir la listes ouragans


Par Jean Etienne, Futura-Sciences a écrit:
Là Enfin, l'étude pour l'Année polaire internationale (API), menée sur le terrain en 2007 et 2008 par des milliers de scientifiques, et qui vient de se clôturer, a révélé que le réchauffement en Antarctique est « bea/ucoup plus étendu que prévu », tandis que les glaces arctiques se réduisent et que la fonte du dôme de glace du Groënland s'accélère.

FAUX ! Deux articles récents parus dans la revue Science (24 Nov. 2006) ont rapporté les mesures par gravitométrie de la masse de glace des deux pôles. : http://www.pensee-unique.fr/oceans.html

Ils ont trouvé que si certaines parties fondent effectivement, d'autres s'épaississent. Le bilan en terme de contribution au niveau des océans est quasi nul ! Voir aussi ici sur le niveau des océans.


Traduction : Le DR Mörner était président de l’union internationale des recher/ches trimestrielles. (INQUA), la commission des changements océane et l’évolution des profils côtiers.(1999-2003) Ses recherches prouvent que les prédictions catastrophiques du GIEC, basées sur des modèles d’ordinateurs sur les effets du "réchauffement climatique", sont invraisemblables.

Voir ci-bas pour la corrélation entre le CO² et la température.







Comme l’on peut le constater, il n’y a pas de corrélation entre l’accumulation de CO² calculé sur l’usage des carburants fossiles (ligne pointillée) et la température de l’air. Cependant, il existe une corrélation entre la température de l’air et le contenu en CO². Le CO² évolue selon la température de l’air, qui elle, évolue selon la radiation solaire. Si l’air se réchauffe, le CO² issu de la biosphère produit plus de CO², à cause de l’expiration de la faune, malgré que celui-ci soit absorbé par les plantes, lors de la photosynthèse. Les échanges entre la biosphère et l’air s’accentuent ou diminuent, selon la température de l’air. Quand il fait nuit ou qu’il fait froid, le CO2 se dissout dans l’océan et tombe au sol. Le contenu de CO² suit la température de l’air et non l’inverse.

Pierre a écrit:
Car nous ne pourrons toléré une concentration beaucoup plus grande dans l'atmosphère, car l'acidité des océans du à sa concentration de CO2 est déja trop importante pour plusieurs organismes marin et cette augmentation augmente tout autant dans l'océan que dans l'atmosphère.

Qui a toléré quoi? En ce qui concerne l’acidité des océans : [url=http://vinetyinfoplanete.forumactif.org/nouvelles-scientifiques-f12/acidification-des-oceans-impossible-t81.htm ] Lire cet article du professeur Ian Plimer ICI et déjà mentionné plus haut.[/url]

Pierre, il n’y a pas de concentration de CO² dans l’atmosphère, ces concentrations sont hypothétiques et modélisées et ne reflètent pas la réalité.

Voir ce graphique, où les données viennent de satellites :

Ce graphique et construit selon des données "in situ" accumulées depuis 1960 et montre les accumulations des émissions de CO², à partir des données d’utilisation de carburants fossile depuis cette date (1958). On peut visualiser facilement la température de l’air et la masse du CO² atmosphérique. Il n’y a aucune corrélation entre l’accumulation du CO² (calculée) et la température moyenne de chaque année et la masse de CO² atmosphérique présente.
La masse du CO² suit la température et non le contraire.


Pierre a écrit:
De grand orateurs appuyé par des scientifiques ont quand meme réussis a faire prendre conscience du problème,

Hitler, un très grand orateur, a aussi convaincu les Allemands de ses "visions démagogiques" et l’ont entrainés dans une guerre, qui a tué plus de 100 millions de personnes. Avait-il raison?

Les sophismes et la démagogie existeront toujours. Est-ce une raison suffisante pour accepter comme du pain béni, les divagations les plus convaincantes?

Pierre a écrit:
Cependant les solutions existent et sont connu, il serait donc dommage qu'on taxe les compagnies qui émettent pour déveloper un fond destiné aux chercheurs pour que ceux-ci trouvent des solutions, car ces solutions existent et sont connu.

Les solutions pour dépolluer existent et sont bien connues, mais le CO² n’est pas un polluant et ne change pas le climat.

Pierre a écrit:
Des fonds d'aide et de soutient a ceux qui veulent appliqué leur solutions serait plus utile, comme par exemple aidé a partir des compagnies a vocation environnemental n'est pas plus risqué qu'aidé a partir d'autre compagnies, dans tout les cas la compétence est nécessaire.

Appliquer les solutions pour diminuer le CO², sont inutile et très couteuses. Si un problème environnemental existe et affecte la santé des humains, il faut que nos édiles, ceux que nous avons élus pour résoudre ces problèmes soient mis à contribution et résolvent les problèmes réels et non dogmatiques ou basés sur des croyances ésotériques. Ils ont notre appui et aussi nos sous pour résoudre ces problèmes le plus rapidement possibles.

Si une compagnie compte sur des subventions pour assumer les risques potentiels de son projet, c’est que ce projet n’est pas rentable et ne fait pas ses frais. Ce n’est pas au gouvernement de la subventionner. Ce sont nos billes, et ne doivent pas êtres gaspillées pour encourager des projets bidons qui n’apportent rien d’autre que des hausses d’impôts et l’enrichissement de particuliers. Des BS en collet blanc.

Si une compagnie entrevoit des profits avec son projet, il n’en tient qu’a elle d’investir temps et efforts pour le rentabiliser. Et elle pourra en tirer tous les profits qu’elle voudra, et n’affectera pas notre mieux vivre.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires   Mer 8 Avr - 17:46

glesvesque a écrit:
Les température des dix années les plus chaude sont depuis 1998 …..

Salut Glesvesque




Ce graphique indique qu’effectivement, depuis 1910, la température dans son ensemble à progressé, pour s’infléchir de nouveau en 1940, retrouver le même niveau quarante ans plus tard, et ensuite progresser et atteindre son sommet en 1998, avec le El Nino de cette année-là, un El Nino historique.

Depuis 2001-2, la température régresse. On a qu’à suivre la "courbe en gras" pour constater ce sommet et aussi son déclin. Malgré que 2008 ait été la dixième année dans le classement, ce qui veut dire que cette année-là (2008), était la dixième plus basse sur la liste.

La ligne 0.0 indique une température de + 0.33 °C, soit la ligne de référence normale. Par exemple, en 1912, la température était à (33-0.58= 32.42°C) et en 1998 (33+ 0,5= 33.5°C) soit une différence de 1.1 °C entre les deux extrêmes. Cependant, depuis 1850, la température moyenne a monté de 0.5°C par siècle.

Cependant, si l’on se réfère aux températures du passé, seulement depuis le début de notre ère, il est très évident qu’il y a des cycles de températures qui varient constamment.



Ce graphique montre les variations de température depuis 11 000 ans, soit depuis que les civilisations humaines existent…Nous. On peut facilement observer que durant l’ère romaine, la température était plus haute qu’aujourd’hui, sans que pour autant elle s’emballe.

La période médiévale, de l’an 1000 à 1400 était aussi chaude que celle que nous avons vécus depuis 1980. Mais il ne faut pas perdre de vue, que toutes ces périodes chaudes ont été suivies par des périodes froides. Pourquoi, il en serait autrement de cette période contemporaine (1980-2002)? Depuis, la température baisse, malgré que certaines de dernières années, soit aussi chaudes, que celles précédent le pic de 2001-2.





Comme on peut le constater sur ce graphique, depuis 2001, la température baisse régulièrement, malgré les pics de 2007, 2003 et 2004. Mais si l’on regarde seulement les pics sans lire les creux, on s’illusionne. Pour ceux qui sont à même de faire une régression statistique en se référant aux pics et aux creux, vous obtiendrez la même pente négative, tel que mentionnée par la ligne noire.

voir ici pour un site de calcul

P.S. Prenez note que ce poste est probablement le dernier que je publis sur "Astroclick", car la direction a tellement peur de la concurrence de mon site, qu’elle corrompt les liens que je mentionne sur celui-ci. Si je ne peux plus poster librement, en utilisant la référence ou les liens que je pense utiles pour clarifier certains arguments, je ne suis plus du tout intéressé à publier quoi que ce soit sur un forum qui censure les liens de ses membres.

Puisque j’ai mon site, où je publie les chroniques de mon choix, et de plus je suis membres de nombreux sites et forums à travers le monde, où ce genre de censure n’existe pas, et où les opinions des uns un et des autres sont les bienvenues et enrichissent les connaissances du "vulgum pecus", dont je fais aussi partie.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réchauffement climatique aurait débuté il y a millénaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réchauffement climatique
» réchauffement climatique
» Réchauffement Climatique
» Réchauffement de la planète
» Forum pour débattre : La nature, flore et faune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Climat, écologie, environnement et pollution.-
Sauter vers: