V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commentaires sur les derniers développements de Posnan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Commentaires sur les derniers développements de Posnan.   Lun 22 Déc - 21:50

Salut les membres

Mes commentaires sur un article signé par Jérôme Cartillier de l’agence France-Presse.

http://www.cyberpresse.ca/environnement/200812/11/01-809544-climat-leurope-et-les-etats-unis-appeles-en-premiere-ligne.php

Poznan

Citation :
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi l'Europe et les Etats-Unis à monter en première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique, en prenant en compte la frustration croissante des pays en développement, les plus exposés.

M. Ban Ki-moon, ne peut pas dire autrement, étant le fer de lance de l’ONU et du GIEC.
Cependant, ce qui est choquant, c’est que ce monsieur de sa tour d’ivoire prétend que l’on peut contrer le réchauffement climatique causé par l’homme, en arrêtant tout simplement de respirer. Si certains pays en développement sont frustrés, ce n’est pas à cause du supposé réchauffement, ils n’en non-cure, mais bien à cause de l’incurie de l’ONU pour les aider à soulager leurs pauvretés ou les aider financièrement lors du débordement de catastrophe climatique, ouragans, séismes, inondations, etc. Ils se foutent allègrement de ce que pourrait leur arriver dans 10 ou 100 ans, mais sont surtout concernés par les problèmes de pollution qu’ils ont à résoudre localement et aujourd’hui.

Citation :
«Nous avons besoin d'un New Deal écologique (...) qui s'applique à tous les pays, riches comme pauvres», a lancé M. Ban à la veille de la clôture de la Conférence climat de Poznan qui doit tracer la voie pour un accord mondial à Copenhague, dans un an, afin d'enrayer le réchauffement de la planète. Soulignant l'impérieuse nécessité de «leadership», il a appelé les Etats-Unis et l'Union européenne à montrer la voie, quelques heures avant le début du sommet des dirigeants des 27 à Bruxelles qui tenteront de trouver un accord sur le plan climat européen.

Monsieur Ki-moon a absolument raison sur un "New Deal économique mais non écologique, pour les pays pauvres ou en émergences. Poznan montre son vrai visage, une rencontre entre les ONG écologistes qui ont beaucoup d’intérêts personnels à défendre, mais qui ont maintenant devant eux, face à ses inepties sur les RGA, une concertation de scientifiques non alignés politiquement sur cette théorie, qui d’ailleurs fuit de toutes parts, et maintenant osent dire tout haut la réalité sur ce concept. Bravo les scientifiques libres.

Les É.U. avec Bush, dont le futur démontrera la sagesse de sa position anti-Kyoto. Cependant, avec la venue d’Obama comme président, il fera pencher la balance d’un côté comme de l’autre, dépendamment de l’opinion de l’américain moyen qui l’a porté au pouvoir, avec les quelques $ que chacun d’eux a contribué à faire de la campagne de M. Obama un succès. Ce président a les mains libres vis-à-vis la finance et l’oligarchie, et selon ses derniers commentaires, il sera plus préoccupé par les problèmes de la classe moyenne et la pauvreté qui existe dans son pays, qui sont une défectuosité chronique dans un pays qui est le plus puissant du monde.
J’ose espéré, qu’il aura l’intelligence pour faire la différence entre la pollution locale et le réchauffement naturel cyclique qui n’est pas nouveau, mais qui à chaque fois, que la terre se réchauffe ou se refroidit, apportent son lot de prédicateurs pour en faire porter le fardeau sur l’humanité, à cause des péchés contre nature que supposément elle fait !
Je souhaite que ce protocole sur le réchauffement se disloque de lui-même par le poids des bêtises qui se colporte actuellement dans tous les médias.

Citation :
«Nous attendons des Etats-Unis qu'ils sortent de l'âge des ténèbres de l'inaction», a lancé, en termes beaucoup moins diplomatiques, Apisai Ielemia, Premier ministre de Tuvalu, petit atoll de l'océan Pacifique dont l'existence même est directement menacée par la montée des eaux.

Le premier ministre Apisai Ielemia de Tuvalu a des intérêts énormes à défendre la théorie de la montée des Océans, car il compte justement sur cette fraude scientifique prévue par les modèles de GIEC, pour poursuivre les pays riches, dont les É.U. pour les rendre responsables de ce désastre qui n’existe pas, mais dont leurs émissions de CO², est la pierre d’assise pour expliquer le supposé réchauffement actuel. Les réchauffements antérieurs, dont le réchauffement de la période récente de 1920 à 1940, avait fait fondre la banquise de l’Arctique, au point qu’en 1938, une expédition russe, s’était rendu jusqu’au parallèle de 85 degrés et 57 minutes nord voir ici

Citation :
C'est la dernière fois que les Etats-Unis sont représentés par l'équipe Bush, qui a toujours refusé de ratifier le protocole de Kyoto. Le président élu Barack Obama s'est déjà engagé à ramener les émissions de gaz à effet de serre (GES) des Etats-Unis à leur niveau de 1990 d'ici 2020.

Heureusement que le président Bush pouvait se tenir debout devant les coups de bélier d’un Al Gore très mal informé sur la science, mais possédant un charisme indéniable pour faire la promotion de son montage fétiche (The inconvenient truth), qui est le fondement de tout ce tapage autour de ce RGA. Toutes les scènes de ce film ont été des montages pour faire valoir ce concept. Les commentaires servent à semer la panique et à mobiliser la planète dans une action collective pour réduire ses émissions de CO², qui selon GIEC et son prosélytisme dogmatique, serait responsable du supposé réchauffement actuel. Personne ne mentionne qu’Al Gore était surnommé M. Ozone par M. Bush père et était celui derrière la campagne anti-CFC qui supposément détruisait l’ozone au dessus de l’Antarctique. Malgré le succès de la campagne, ce trou revient chaque année et depuis ne s’est pas rétréci? M. Al Gore possède des moyens médiatiques importants, dont le contrôle d’une compagnie de courtage!

Pour le président Obama : voir mes commentaires plus haut.


Citation :
«Le monde ne peut demander aux petites îles de signer un accord suicidaire», a ajouté en écho Sylvester Quarless de la Grenade, au nom de l'Alliance des petits Etats insulaires.
Des propos qui reflètent l'impatience et la frustration grandissante des pays en développement historiquement faibles émetteurs de gaz à effets de serre mais extrêmement vulnérables au réchauffement. Le représentant du G77 a jugé indispensable un «changement radical des mentalités» pour conserver l'espoir de parvenir à un accord à Copenhague.

voir ici

Si ces pays sont tellement préoccupés par ce désastre annoncé, c’est qu’ils y croient et/ou de plus sont frustrés, car ils savent qu’ils ne sont pas des émetteurs de CO² et comptent sur le système pour renflouer leur économie et non par sur des contributions de leur part qui les appauvrirait encore davantage. Mais ils savent que selon le protocole de Kyoto, les pays impliqués pourraient être soumis à un chantage pour les forcer à y adhérer. Une épée de Damoclès suspendue au dessus de leurs têtes.

Citation :
A ce jour, seuls les 37 pays industrialisés (tous, sauf les Etats-Unis) qui ont ratifié le Protocole de Kyoto sont soumis à des contraintes de réduction de leurs émissions polluantes sur la période 2008-2012. Ces pays se sont accordés mercredi soir, en termes vagues, sur la nécessité de reconduire leurs engagements de réduction des gaz à effet de serre au-delà de 2012, sans pour autant inclure de référence chiffrée explicite.

On ne mentionne pas que ces contraintes consistent en des pénalités pour les pays qui ont adhéré à ce protocole. D’ailleurs, ce qu’on ne mentionne pas, c’est que les achats ou la vente de droits de polluer (CO²) seront attribués par des bourses du carbone, et que les propriétaires de ces bourses, se feront une fortune seulement sur le léger % payé par ceux qui achètent ou vendent ces droits. On estime à des trillions de $ la somme des transactions qui pourrait être transigée. Même avec seulement 1 % sur chaque transaction, cela signifie des centaines de milliards de bénéfices pour les propriétaires de ces bourses.

J’espère en tout cas, que cette arnaque climatique s’effondrera rapidement et que les chefs d’État soucieux du bienêtre de leur communauté ne se laisseront pas embobiner par ce montage pyramidal médiatique. Ce protocole ne règlera pas les cas de pollution locale et ne servira qu’à enrichir encore plus les oligarchies financières et appauvrira d’autant les pays pauvres et les particuliers, qui devront débourser plus pour les produits qu’ils achèteront.


Citation :
Pour le secrétaire général de l'ONU, une «large part» des plans de relance massifs envisagés à travers le monde pour résoudre la crise économique doivent être dirigés vers la création d'une économie faiblement émettrice de carbone.

La crise économique actuelle est justement causée par le manque de rigueur des banques et de la spéculation effrénée de certains comme "Madoff" qui a réussi à frauder de 50 milliards de $ les petits épargnants et les petits boursicoteurs, au bénéfice de quelques-uns, qui avec une image de probité et de sainteté à l’Al Gore, ont été les seuls à en bénéficier.

Citation :
«L'investissement dans la lutte contre le changement climatique créera des millions d'emplois et sera la source d'une véritable croissante verte», a-t-il lancé.

Ces investissements créeront des milliers d’emplois payés à des salaires de famine et détruira les emplois déjà bien payés et finalement, se traduira par une dégradation de la richesse collective et un enrichissement d’une nouvelle classe d’exploiteur de la naïveté humaine.

Citation :
Selon les scientifiques du GIEC, le groupe d'experts international sur le climat, les émissions de gaz à effet de serre (GES) devraient cesser d'augmenter d'ici une dizaine d'années puis décroître drastiquement ensuite afin de s'assurer que la température moyenne de la planète n'augmente pas de plus de CO² par rapport aux niveaux pré-industriels.

Ces prévisions sont celles de modèles qui ne sont pas crédibles, mais seulement alignés à priori sur les prévisions alarmistes qui desservent seulement ceux qui s’en servent pour épouvanter la population et ainsi la manipuler selon leurs besoins reliés aux pouvoirs qu’ils espèrent en retirer.

Citation :
«La méfiance et la suspicion ont hanté les discussions pendant beaucoup trop longtemps», a regretté jeudi le responsable du climat aux Nations unies, Yvo de Boer, réclamant des avancées concrètes d'ici la fin des travaux à Poznan, vendredi soir.

La méfiance et la suspicion sont de mise et j’espère que ceux qui le sont vont le demeurer pour toujours. M. Yvon de Boer devrait être content de constater que le consensus mentionné par le GIEC n’existe pas et que maintenant, plus de 650 scientifiques libres, s’opposent aux 52 scientifiques signataires de la dernière mouture du GIEC.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Commentaires sur les derniers développements de Posnan.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dollhouse : avis et commentaires
» Détectives des profondeurs, les derniers instants du Titanic
» De Grand teton à Glacier en passant par Yellowstone - Vos commentaires
» Vos derniers achats LCD, Plasma, LED, Vidéoprojecteur, Matériel Home Cinéma...
» Discussions, commentaires et prévisions sur Occupation Double...ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Alarmiste RGA et environnementaliste commentée-
Sauter vers: