V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réchauffement global , la faute à Nibiru ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Dim 14 Déc - 19:45

Stéphan

La cause réelle des changements climatiques, de l’activité des volcans, de l’intensification de l’activité séismique etc., c’est le rapprochement de la planète Eris de notre système solaire, planète provisoirement appelée 2003-UB-313 et connue de l’antiquité sous divers noms comme: Nibiru, Mardouk, Nemesis, Hércolubus, la Planète des Dieux, la Planète de l’Empire, la Planète de la Croix, la Planète Rouge, etc.

Un court compte-rendu des premiers contacts (récents) avec Eris :- Observée pour la première fois le 21 octobre 2003 avec le télescope Oschin de 1,22 m de l’Observatoire Mount Palomar en Californie. - Découverte par Michael E. Brown, Chad Trujillo, David L. Rabinovitz, le 5 janvier 2005, après les photos prises à la date mentionnée ci-dessus.- D'autres observations publiées en octobre 2005 ont montré un satellite appelé Dysomnia (Gabriel).
Le rapprochement périodique (un cycle de 3600 ans) de la planète Eris/Nibiru de notre planète produit de nombreux changements de climat, l’un étant le réchauffement global avec pour conséquence normale - la fonte des glaciers.

L'effet de la fonte des glaciers, en raison de leur eau douce, sera la fin du système thermohaline naturel, le « moteur » qui permet la circulation du Gulfstream au nord et la congélation des secteurs étendus dans le nord-ouest de l'Europe et le nord-est des Etats-Unis.
En bref, voici le processus qui a eu lieu pendant les deux dernières périodes où la Planète des Dieux est passé entre Mars et Jupiter, le point le plus proche à la Terre:

- il y a 7200 ans, pendant le cataclysme connu sous le nom « le déluge de Noé », les changements soudains de la température, les tempêtes violentes et les avalanches de l'eau d'Antarctique ont échappées à leur « prison de glace ». Dr John T. Hollin à l'université du Maine (Etats-Unis) considère que les gros morceaux de glace se détachent constamment de la calotte glaciaire de l’Antarctique créant une marée énorme! (Zecharia Sitchin, La douzième planète, Aldopress, Bucarest)- il y a 3600 ans, pendant l’Exode des Juifs de l’Egypte au milieu du deuxième millénium av. J.-C. la terre a souffert des grands cataclysmes. « Un corps céleste, récemment entré dans notre system solaire – une nouvelle comète – est venu très près de la Terre (causant – N.D.A.) la disparition ultérieure de la couche glaciaire » (Immanuel Velikovsky, «Mondes en collision », Lucman, Bucarest). La situation actuelle - la fonte des glaciers aux pôles est accélérée.Les changements géologiques et climatiques augmenteront parce que la planète Eris/Nibiru n'a pas même été près de Pluton, son point plus proche/ maximum de rapprochement à la Terre étant prévu entre 2010 et 2012.
A présent ces phénomènes identiques (le réchauffement global, l'activation de volcans, etc.) ont lieu également sur d'autres planètes de notre système solaire en raison d'Eris/Nibiru. Quelques exemples :

- Triton, la lune de Neptune se réchauffe (BBC Science & Technology News, 25 juillet 1999).

- Pluton connaît un réchauffement extraordinaire (Massachusetts Institute of Technology News, 9 octobre 2002).

- Éruption volcanique sur Io, le satellite de Jupiter (Icarus Astronomy, novembre 2002).

- Le réchauffement de Mars (ABC News, 7 décembre 2002).

- Le réchauffement de Saturne (le 28 janvier 2007, www.interstars.net):

Les scientifiques de l'UCLA (Université de Californie à Los Angeles) - le département de physique et de l'astronomie et ceux à l'université de Boston, ont observé que la température de l'atmosphère supérieure de Saturne est plus haute que prévue. Ainsi, professeur Alan Aylward à UCLA considère nécessaire le réexamen des hypothèses principales concernant l'atmosphère planétaire et établir la cause de ce réchauffement. Il a également observé un processus semblable sur Mars, concluant: «L’étude des aspects d'autres atmosphères planétaires nous aidera à découvrir des indices du futur de la terre.»

Sur l'Internet (Google) pour Nibiru il y a 586.000 références, pour UB 313 - 1.130.000 références et pour Eris - 3.970.000. Une vidéo courte (4-5 minutes) sur ce qu’on a dit ci-dessus est disponible à Leweb2zero-tv-nibiru.htmlLes livres déjà mentionnés incluent aussi de diverses autres descriptions des phénomènes graves comme l’activation de volcans, l’activité séismique croissante, ouragans terribles, marées énormes, l’inversion des pôles, etc., qui ont eu lieu il y a 7200 ans, respectivement il y a 3600 ans,

tous ceux étant des processus de plus en plus fréquent sur la terre. Quelques arguments en plus qu'Eris est Nibiru: - Le nombre de ses satellites. Zecharia Sitchin en a indiqué (sur eux) dans le travail mentionné ci-dessus:« Quatre satellites… ils ont eu un mouvement rapide de rotation… en tourbillonnant comme des tornades… trois autres satellites - le Vent du Mal, le Tourbillon et le Vent sans Egal… à l'aide de ses satellites comme des chars d'assaut, il (Nibiru –N.D.A.) envoya les vents… tous les sept vents… prêts à lutter. » Sur Google, la recherche “transneptunian object wikipedia” nous montre sept autres corps célestes, à moins que Pluton et Eris, la plupart d'entre eux aient découvert par M. Brown, C. Trujillo, D. Rabinowitz. Leurs dimensions approximatives sont : Eris: 2400 kmSanta (2003 EL 61): 1800 km 2005 Fy 9: 1800 km Sedna: 1800 km Orcus: 1800 km Quaoar: 1200 kmIxion: 1000 km Varuna: 1000 km Les écritures sumériennes indiquent qu'un satellite de la planète Nibiru a frappé une autre planète, Tiamat, créant le « ciel » (la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter) et la terre dans le commencement de notre système solaire. Le professeur M. Brown a récemment démontré dans le journal « Nature » que la planète 2003 EL 61 a souffert une collision terrible avec un autre corps céleste dans le commencement de notre système solaire. Plus de détails sur : www.futurascience.net (28.03.2007).
Dans les lignes suivantes j'accentuerai le lien entre Eris (son nom intermédiaire était 2003-UB-313) et les écritures d'antiquité, où la planète a été fréquemment appelée Nibiru:

En 2003, l'année que l’on a/ qu’elle a été/ observée pour la première fois (communication officielle), la revue „Science et Vie” (février) a présenté la trajectoire elliptique d'une autre planète dans notre système solaire, IDENTIQUE à la trajectoire de la planète Nibiru/Mardouk précédemment présenté par Z. Sitchin.

En 2005, plusieurs mois après la découverte, des astronomes distingués de 19 pays se sont réunis au centre astronomique du Vatican relié par l'Internet à l’Observatoire astronomique du Mount Tucson (Arizona, les Etats-Unis) - un des plus puissants au monde.

Le 1er août 2005 les journaux de partout dans le / autour du monde ont écrit: «Le corps céleste a été donné le nom provisoire 2003-UB-313.» Les scientifiques qui ont donné ce nom à la planète Nibiru connaissaient très bien les écritures sumériennes, perce que « UB » signifie, après les antiques, le groupe de 7 planètes (3+1+3=313=7), constitué de : Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Nibiru. L'autre groupe a été constitué des 5 planètes restantes (2+0+0+3=2003=5), signifiant : le Soleil, Mercure, Venus, la Terre et la Lune. Ni « 12 » - le total des nombres du nom intermédiaire - n'était pas une coïncidence.

Les Sumériens connaissaient 12 corps célestes! De la même manière Z. Sitchin a écrit dans „La douzième planète » que ce „UB est constitué de sept parts, appelées dans la langue acadienne ‘giparu’ - l'abri de nuit… ».

Il n'y a aucun doute que c'est l'origine de la foi des anciens dans les « sept cieux». L’aire de l'Eris, 2400 km ± 97 km mesurée en utilisant les images du télescope Hubble, a été faite publique à la fin de l'avril 2006.

Dans mon livre « La bible et les OVNIs » (SITI, Bucarest, 1991) basé sur les données de l'Apocalypse/ la Révélation, j'avais donné la dimension d'une station planétaire possible: c'était de 2400 kilomètres.

Le dernier livre de la bible contient des détails sur la planète Eris (chapitre 21:2, 12, 16) appelée le NOUVEAU JÉRUSALEM (ERIS-SALEM), ainsi que son diamètre et secteur:a) le diamètre: 12.000 x 200m (1 stade) = 2400 kmb) l’aire: 2400 km (longueur) x 2400 km (largeur) x 12 (niveaux ou planchers) = km2 69.120.000

Pour plus de détails voir « L'arrivée des Dieux » (www.miracol.ro).Les écritures antiques ont également énoncé l'aspect en forme de comète (comète provoquant de grands désastres) d'Eris/Nibiru, aspect donné le plus probablement par un de ses satellites:
1. Les anciens :

a) Les écritures sumériennes, il y a 7200 ans : « Une planète se déplaçant à très grande vitesse, sur une orbite elliptique, semblable à une comète » (Z. Sitchin, La douzième planète)b) Son éclat (Yahweh/Anu, qui règne sur la Planète des Dieux – N.D.A.) est comme le soleil, une flamme brûlante en suivrant Ses pas » (Habacuc 3:4 - 5)c)

Il y a 3600 ans :
Une comète… est venue très près de la terre au milieu du deuxième millénium av. J.-C.» (I. Velikovsky, « Mondes en collision », Lucman, Bucarest).

La situation actuelle :a) Professeur M. Brown (détails aussi sur www.interstars.net, (astronomie) 21.01.2007) a déclaré que la planète 2003-EL-61 peut subir l'attraction de Neptune, se transformant dans la comète la plus lumineuse jamais vue, au moins 6000 fois plus lumineuse que la comète Hale Bopp.b)

On s'attend qu'Eris passe entre Mars et Jupiter, son point le plus proche à la terre, pendant 2010-2012.c) C'est la raison principale pourquoi la NASA lancera le vaisseau spatial Dawn le 20 juin 2007, qui arrivera à sa destination, la ceinture d'astéroïdes, en 2011.

Enfin l'explication logique du réchauffement de la terre et d’autres planètes de notre système solaire s'avère être celle fournie par I. Velikovsky, dans son livre de 1950: «Deux corps célestes ont été attirés l’un vers l’autre. Les masses intérieures de la Terre ont été poussées à la périphérie. La Terre, avec son mouvement de rotation dérangé, a commencé à se réchauffer.»

par Stéphan de Zénétique

_________________
La modération a bien meilleur gout


Dernière édition par Vinety le Mar 16 Déc - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Dim 14 Déc - 19:46

Salut Stéphan

J'ai lu en entier votre poste. J'y reconnais l'expérience d'une personne qui se spécialise dans l'écriture d'un sujet qui relève de l'ésotérisme et du fantastique. Le genre de lecture qui me passionnait dans les années 60, où "Le matin des magiciens" de Jacques Bergier avait la cote des lecteurs du fantastique. En mentionnant "Sumer", "akkadien", la Bible, les Maya et leur calendrier, tout concoure à une recette gagnante, car la plupart des ces références, d'où l'on tire des prédictions faites à postériori, après que les narrateurs aient pu faire concorder ces supposées prédictions avec ce qui est arrivé plus tard.


Je vous félicite pour la qualité de l'écriture, mais après avoir vérifié quelques dates historiques et ce que rapportent les spécialistes en archéologie, je suis éberlué par les périodes mentionnées (7200 ans et 3600).

Ur, la première concentration urbaine des "Sumériens", se situe aux alentours de 3000 ans av. J.-C.. Il y a près de 2200 ans qui manquent pour inventer le système d'écriture cunéiforme, qui se situe au tout début de Ur, et qui était plutôt une écriture de compte économique. Ce n'est que plusieurs centaines d'années plus tard, qu'elle prit une forme littéraire, telle que celle connue aujourd’hui. C'est comme la "Bible" qui a été écrite par Moïse, au alentour de 1200 ans av. J.-C., et basé sur les récits oraux transmis de génération en génération, depuis Abraham, de UR, près de 2000 ans avant. Le seul instrument qu’ils avaient était leurs yeux, tout comme les Sumériens, et ce n’est que 2800 ans plus tard pour les Hébreux et 4800 ans pour les Sumériens, que Galilée a inventé la lunette et réinventé du même coup la théorie de l’héliocentriste , qui a depuis mis la théorie du géocentriste, au rebut des théories scientifiques.

Donc les références bibliques sur "Nibiru", sont orales et date de 400 ans avant l'écriture de la bible. Il ne faut pas oublier que les Hébreux étaient des pasteurs dépourvus de la connaissance de l'écriture, donc plutôt très ignorants dans les arts littéraires et dépourvus aussi d’instrument pour vérifier leurs visions de la nature.

voir iciLes plus importants cycles pour les mayas classiques étaient inscrits dans les séries initiales (dates détaillées en tête de nombreuses inscriptions)
le tzolk'in, « année » non numérotée de 260 jours à caractère divinatoire et religieux ;
le haab, année vague non numérotée de 365 jours à caractère civil ;
le compte long, ou décompte des jours sur une période d'environ 5125 ans (soit 13 baktunob), destiné à la datation des événements historiques (successions, batailles), qui se subdivisait ainsi.


J'ai aussi lu que plusieurs informations existaient sur le possible réchauffement du système solaire, mais je ne peux trouver de sources fiables sur ces informations. Si cela s'avérait une preuve scientifique, on pourrait dire que le RCA, tel que propagé par GIEC, Kyoto et l'ONU, en serait quitte pour réellement être l'arnaque moderne la plus médiatisée.

Amicalement et bonne ériture.

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Lun 15 Déc - 3:42

Salut le membres

Par souci d’objectivité, j’ai vérifié les textes publiés sur internet, sur Nibiru et le réchauffement du système solaire, et je soumets mes trouvailles ci-bas.

http://groups.google.com/group/fr.soc.politique/browse_thread/thread/cd2ce605fc6d31cb

Pour la première fois révélée par Richard C. Hoagland en 2004, la notion d'un réchauffement du système solaire dans sa totalité, plutôt qu'uniquement à l'échelle terrestre, demeure un sujet à toutes fins utiles inexistant auprès de la communauté scientifique actuelle et est tout simplement inconnu de la population en générale. Dans un article intitulé "Interplanetary "Day after tomorrow"?", Hoagland explore, avec tout le sérieux, la rigueur scientifique et l'ouverture d'esprit qui le caractérisent, la réelle possibilité d'un changement climatique
à l'échelle du système solaire


Vous pouvez lire le texte au complet sur l’URL, et vous faire une idée personnelle.
……………………..--------------------------------------------………………………………

Concernant Nibiru : David Morrison est le scientifique "senior" de la NASA Astrobiology Institute, et, entre autres choses, il répond aux questions que le public lui pose sur le site " Demandez à un astrobiologiste ". Il est aussi un membre du Comité des éclaircissements sceptiques et un auteur de plusieurs livres et articles. M. Morrison est un récipiendaire d’une médaille Carl Sagan de la Société américaine d’astronomie, pour sa contribution à la compréhension de la science par le public.

À un commentaire que lui faisait récemment un mordu de "Nibiru" qui lui écrivit "Pourquoi mentez-vous? Elle s’en vient et tout le monde le sait!

http://www.csicop.org/si/2008-05/morrison.html

Commentaire traduit de l’anglais :
Citation :
Les lecteurs sceptiques ne sont peut être pas conscient qu’une planète malfaisante qui a un cycle orbital de 3600 ans, qui est près d’entrer à l’intérieur du système solaire et causer une catastrophe sur la terre. Cette planète redoutable a été découverte par les anciens Mésopotaniens qui l’on nommé Nibiru. Elle était aussi connue des Mayas, qui l’associaient avec la fin du monde qui avec la fin de leur calendrier long, correspondait à l’an 2012. Malgré que les astronomes et les scientifiques de l’espace suivent Nibiru, l’information est tenue secrète pour le public, est au centre d’une vaste conspiration mondiale. Ce silence officiel ne peut être tenu secret plus longtemps, alors que Nibiru va être visible en 2009 à l’œil nu à partir de l’hémisphère sud et que la terre commence à s’incliner sur son axe, et sous son influence, et la longueur des journées commence à changer.

David Morrison:
J’ai été introduit à cette théorie de la conspiration en décembre 2007, quand j’ai commencé à recevoir des questions sur Nibiru soumise à la NASA, sur le site "Demandez à un astrobiologiste". http://astrobiology.nasa.gov/ask-an-astrobiologist

Je reçois normalement du public à peu près une douzaine de questions par semaines, sur des questions se rapportant à la vie dans l’univers, mais de temps en temps, inclus les OVNIS et les visiteurs étrangers. Nibiru semblait différent, étant considéré comme une planète existante qui était suivie par les astronomes, mais caché au public.

Sachant que les astronomes du monde entier, incluant les professionnels et les amateurs, qui sont un groupe considéré comme libre penseur et indépendant, ne pourraient garder un secret même si on leur ordonnait, j’ai pensé que Nibiru était cette sorte de rumeur qui passerait rapidement.


Cependant, je me suis rappelé qui Nibiru à été pour un cours instant une théorie de la conspiration notoire entretenue en 2003, quand il y avait beaucoup de rumeurs sur la destruction prochaine de notre civilisation. La source de ce canular a été un avertissement spécifique qui aurait été envoyé aux peuples de la terre, par une civilisation très avancée, d’une planète orbitant autour de l’étoile "Zeta Reticuli" Une femme nommée Nancy Lieder clama qu’elle était utilisée par les Zetans, pour véhiculer cette information, qu’un cataclysme mondial frapperait la terre en mai 2003. Phil Plait décrivit cette situation en détail sur son site "Badastronomy".
http://www.badastronomy.com/bad/misc/planetx/).

Mais mai 2003 est passé sans laissé de traces de cataclysmes d’aucunes sortes, et j’ai ai conclu que cela mettrait fin à cette histoire de Nubiru. Mais non, cette histoire est maintenant recyclée avec une fin du monde reportée en décembre 2012. Depuis que j’ai mentionné il y a six mois cette histoire sur mon site, ce topique a pris d’assaut le site "Demandez à un astrobiologiste". Je reçois maintenant au moins, une question angoissante par jour ( "Je ne peux dormir ; j’ai réellement peur; je ne veux pas mourir") à l’abusif (pourquoi mentez-vous, vous soumettez ma famille à risques; si la NASA le renie, ça devrait être vrai").

La suite dans le prochain poste sur la traduction de l’article de M. Morrison, où il explique très précisément la réalité de Nibiru.

Cet article est basé sur plus de 100 questions soumises lors de quatre premiers mois de 2008, dont seulement quelques une ont été répondues directement en ligne. Excepté pour quelques condensés, j’ai laissé les textes des interrogateurs tels qu’ils étaient soumis….

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Lun 15 Déc - 16:12

Salut Stéphan

Citation :
Pour la première fois révélée par Richard C. Hoagland en 2004, la notion d'un réchauffement du système solaire dans sa totalité, plutôt qu'uniquement à l'échelle terrestre demeure un sujet à toutes fins utiles inexistant auprès de la communauté scientifique actuelle et est tout simplement inconnu de la population en générale


Comme l’a spécifié Richard C. Hoagland en 2004, et il est le seul à mentionner que le système solaire se réchauffe, en détaillant quelques particularités pour chaque planète du système solaire
.
J'ai consulté NASA et ceux qui sont habilités à fournir des informations au public, et aucun ne peut confirmer ces informations qui n'ont pas de références passées pour dire que ces planètes ont des climats se réchauffant.

Ce sont des supputations de R. C. Hoagland lui-même, basées sur des commentaires des astronomes, qui observent ces planètes. Mais, il y n'y a pas d'études officielles sur cette possibilité, ou du moins avec assez de recul pour mentionner le réchauffement du système solaire.

Un autre canular, monté de rien ou de quelques commentaires évasifs, pour la plupart du temps justifier une opinion personnelle et invérifiée. Comme le canular Nubiru, qui tient la route, malgré les dénis scientifiques venant de toutes parts.

Le bogue de l'an 2000, ce n’est pas vrai. Réveillons-nous.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Lun 15 Déc - 23:10

Salut les membres

Ce poste est la suite du poste précédent sur Nibiru, que David Morrison a publié sur la page de la NASA. Il comporte 4 questions qui sont constamment posées par des centaines de visiteurs. Cet article est basé sur plus de 100 questions soumises lors de quatre premiers mois de 2008, dont seulement quelques une ont été répondues directement en ligne. Excepté pour quelques condensés, j’ai laissé les textes des interrogateurs tels qu’ils étaient soumis…
Traduit de l’anglais par YV.

Par David Morrison :

Question -1:
Citation :
La différenciation entre Nibiru, la planète X, et Eris Quoique le nom Sumérien du dieu "Nibiru" est le plus souvent employé pour désigner cet objet, j’ai rapidement appris que certains sites l’appelaient "planète X", où planète X est un terme générique utilisé par les astronomes depuis des siècles pour désigner une planète inconnue ou hypothétique sise au-delà de Pluton.

Réponse -1 : D.M.
Éris est en fait une planète naine découverte récemment, un petit plus gros que Pluton, mais beaucoup plus éloigné. En réunissant ces informations, certains ont claironné que la NASA a trouvé "Nibiru" qu’Éris va en 2012, passée près de la terre.

Éris : Éris fut observée en 2003 par l'équipe de Michael E. Brown du California Institute of Technology, mais ne fut pas identifiée avant le 5 janvier 2005

Question -2 :
Citation :
J’étais sur le site de la NASA et je cherchais la planète Nibiru. Pour trouver, qu’il y avait actuellement une planète au-delà de Pluton, et qu’ils l’appellent Nibiru. Certains disent que Niburu n’existe pas, mais maintenant nous savons qu’elle existe. Il n’y a jamais eu de réponses nettes sur ce sujet, cependant, je ne m’attends pas à me faire dire la pure vérité, mais me voilà. Il y a-t-il une seule chance que Nibiru passe près de la terre en 2012 ? Et s’il y avait la moindre chance, pourquoi le public n’aurait-il pas le droit de savoir, pour pouvoir nous préparer ?


Réponse -2 : D.M. Je suis peiné de constater que la page de la NASA vous a induit en erreur. Je viens de la vérifier, et je constate que la seule mention qui est faite sur Nibiru est qu’elle n’existe pas et que le tout est un canular. Internet inclut une nouvelle de 2005, sur la découverte d’une planète naine transneptonienne, qui a été identifiée par 2003UB313. UB313, a été ultérieurement nommée Éris. Il y a plein d’informations sur le NET concernant Éris, incluant une bonne introduction sur Wikipedia. (URL mentionnée plus haut) YV.
Mais cela n’a rien a voir avec Nibiru. Nibiru est un canular lié à un culte religieux, et qui n’a rien de scientifique.


Question-3 :
Citation :
Comment pouvez-vous déclarer que c’est un canular, quand votre propre satellite "IRAS" l’a détecté et que vous avez publié en 1982 un communiqué de presse, qui a fait la page frontispice de 8 journaux importants?

Télescope spatial IRAS – Wikipédia 14 nov 2008 ... «Satellite astronomique infrarouge»), ou le télescope spatial infrarouge IRAS 1983 fut un projet conjoint entre la National Aeronautics and Space...

Réponse-3 : D.M.

Quand on se penche sur cette sorte de chose, vous devez lire au-delà du premier paragraphe, où en science, d’autres données apparaissent plus loin. IRAS (le premier satellite de surveillance à l’infra rouge, qui s’est envolé il y a plus de 20 ans), a identifié plus de 350,000 sources infrarouges, et initialement plusieurs n’étaient pas identifiés (ce qui était alors l’intention, de cartographier ces sources). La totalité de ces observations a été suivie par des études subséquentes, avec des télescopes beaucoup plus puissants, installés aussi bien sur la terre que dans l’espace. Mais plus tard, ces objets mystérieux se sont trouvés être des galaxies éloignées.

La rumeur concernant la dixième planète a fait surface en 1984, après qu’un article scientifique ait été publié dans l’Astrophysical Journal, faisant état d’une source issue d’une mini surveillance de l’IRAS, qui mentionnait plusieurs sources infrarouges sans équivalences connues. Comme le temps passait, mai 2003 est arrivé sans qu’il y ait de changement de pôles ou d’autres cataclysmes. J’ai pensé alors que l’intérêt pour Nibiru s’estomperait. Mais voilà, il subsiste, la même histoire, mais la date a été recyclée, avec la fin du monde en 2012.

Question-4 :

Citation :
J’ai lu la question et la réponse sur Nibiru. Je suis content que vous mentionniez qu’elle n’existe pas. Cependant, Éris existe et je constate qu’ils vont l’appeler Xena… planète X. Sur ce site Internet, quand vous tapez "Nibiru", Éris s’affiche, et on mentionne clairement que c’est la dixième planète. Est-ce qu’Éris fait un survol, étant considérée comme la dixième planète? Est-ce qu’Éris se rapproche de nous ? Est-ce même possible qu’elle sorte la terre de son axe? Est-ce que Pluton et les autres planètes sont réellement hors de leur trajectoire normale à cause de cette planète qui supposément s’approche de nous ?

Pourquoi disent-ils que le temps s’accélère causé par les pulsations magnétiques que crée cette planète? Est-ce vrai, que maintenant la journée n’a que 16 heures, parce que le temps bouge plus vite? Est-ce possible? Pourquoi les jours semblent être beaucoup plus courts? Je suis paniqué par toute cette idée sur 2012. Éris, à ce que répète tout le monde, semble être dans la même position et avoir la même dimension que Nibiru. Peut-être que nous posons les mauvaises questions. Peut-être devrions-nous mentionner Éris et pas Nibiru. Merci pour votre temps, car je suis paniqué à mort.

Réponse-4 : D.M.

Il y a plusieurs bases vérifiables pour les histoires nombreuses sur Nibiru. Ce bavardage sur Internet prend son origine dans la revendication faite par Nancy Lieder, qu’elle aurait été renseignée sur Nibiru, par des étrangers venant de l’étoile Zeta Reticuli. Cependant, en l’absence d’informations véridiques, le monde spécule et embellit cette histoire fictive. Un ajout additionnel est de lier Nibiru à la "planète X", un terme utilisé depuis des années par les astronomes pour mentionner une planète inconnue qui pourrait exister au-delà de Pluton.
Loin d’être un objet réel, ce terme indique un objet inconnu ou pas encore découvert (c’est pour cela qu’il s’appelle X). Un autre faux lien est avec Eris, la plus grosse des planètes naines récemment trouvées au-delà de Nepturne, ci désignée 2003 UB313, quand elle a été découverte en 2003. Avant qu’Eris soit officiellement nommée, son découvreur "Mike Brown" de Caltech informellement se référa à Xena, un mot clé sur "Planète x".

Toutefois, le nom "Eris" était officiellement adopté l’Union International de l’Astronomie en 2006. Cependant, ceci n’a rien a voir avec Nibiru. Nibiru est censée être une grosse planète avec une trajectoire elliptique haute, avec une période de 3600 ans, qui se déplace vers l’intérieur du système solaire et qui va déstabiliser la terre en 2003 (ce qui était originalement proclamé) ou 2012 (la proclamation courante).

Eris est une planète naine (plus petite que la lune) avec une périodicité de 557 ans, actuellement plus loin que Nepturne ou Pluton, à une distance d’à peu près 10 milliards de miles. Son orbite ne la rapprochera jamais à l’intérieur su système solaire ; la plus prèe qu’elle sera, dans 2255 ans, sera à 4 milliards de miles. Eris ne se compare pas à l’objet fictif de Nibiru, soit en distance, en dimension orbitale, ou par aucune des propriétés que l’on prête à Nibiru, et elle ne menace pas la terre de quelque façon que ce soit. Les autres items que vous mentionnez venant d’Internet sont faux. Ni Pluton ni aucun objet transneptunien ne dévient de leur trajectoire normale.

Le temps ne s’accélère pas, et les jours ne sont pas plus courts. Vous connaissez aussi bien que moi, qu’ils ont toujours 24 heures et non 16! S.V.P., ne soyez pas effrayé; l’histoire de Nibiru aussi bien que les menaces pour la terre concernant Eris sont des canulars, pas plus pas moins.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
thomas25
Invité



MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   Mer 1 Juin - 21:04

Voila je ne suis pas quelqu'un d'inquiet de nature et je ne me fais pas plus de souci que ca. A propos de la personne qui a décrit le premier un réchauffement du système solaire cela est vrai vous pouvez lire cette information dans toutes les revues scientifiques. Voila maintenant j'aurais aimer lire sa théorie mais voila je ne la trouve nul part car elle a été supprimée. Après bca qui dira que l'on ne nous cache rien. Mdr ouvrez les yeux le climat terrestre se degrade à allure grand V. J'aimerais que les gens se révoltent et crient au scandale et au crime mais g perdu foi en l'humanité qui est et restera passive, bête, inutile, naïve à jamais!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réchauffement global , la faute à Nibiru ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réchauffement global , la faute à Nibiru ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faute d'un clou/Grimm
» [Shriver, Lionel] Double Faute
» échauffement ou pas?
» blague pas drol ( c'est la faute a cyril)
» Solutions locales pour un désordre global

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Croyances ésotériques, urbaines, et fiction-
Sauter vers: