V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alarmiste pro GIEC et KYoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Alarmiste pro GIEC et KYoto   Lun 24 Nov - 18:16

Shub 22:
Citation :
Ça doit être "tendance" de nier le réchauffement climatique ... En tout cas c'est bien le seul endroit où on le fait !!

Vinety:
Citation :
Tu es chanceux de pouvoir t’exprimer librement sur ce forum, car sur tous les autres forums dit "scientifiques", si tu insistes trop à défendre un point de vue contraire à la "pensée dominante" des GES, tu te fais virer manu militari très rapidement.
C’est pour cela, qu’il n’y ait pas de débats sérieux sur cette question sur les autres forums et celui-ci est le seul forum qui le fait.

Bonne soirée à tous les deux.

Vinety

Salut Shub 22

Shub 22:
Citation :
Bien enregistré.

Même si ce forum ne censure pas les idées, cela ne veut pas nécessairement dire, que les ad hominem ne le soient. C'est là, que ce forum donne toute sa mesure.


Shub 22:
Citation :
Je suis juste étonné que dans un forum où l'on analyse, décortique l'information au vu de ses preuves versus la science et la rationalité, il puisse y avoir une pensée qui estime que nous sommes l'objet d'une "conspiration" visant à nous abrutir avec un alarmisme écologique sur le réchauffement du climat. Disons que la façon dont c'est présenté par moment (mais pas toujours c'est vrai) va dans le sens parfois d'un "conspirationnisme": c'est ce qui me gêne justement!

Oui, il y a un alarmiste écologique omniprésent sur les RCA (Changements Climatiques Antropiques) et ça depuis la création du GIEC et surtout de Kyoto, qui se fait le porte parole de l'ONU et de la tendance de cet organisation à mondialiser ce protocole.
Les preuves que les scientifiques indépendants peuvent apportés pour contrer cette tendance contemporaine, ont peu de poids vis-à-vis ce géant de la vertu Occidentale, qui se veut le fer de lance de "l’intelligentia" pseudo scientifique, qui surfe sur l’idéalisme d’un autre temps "J.J.Rousseau", qui tombait en pâmoison devant les histoires sur les "indiens d’Amérique " que racontaient les voyageurs qui en revenaient. Mais personne ne mentionnait la dure réalité de la survie de ces "indiens".

Ce sont ces mêmes idées qui sont recyclées par des personnes qui ont peu de contact avec la réalité humaine, mais qui se font les champions d’une réalité "environnementaliste" qui est loin de la réalité objective de chaque humain qui essai de tirer la meilleure partie possible de son environnement immédiat et de survivre à cette réalité de tous les instants.

Comme diraient les Chinois : "L’enfer est pavé de bonnes intentions".

Shub 22 :
Citation :
Maintenant je suis comme tout le monde et prêt à croire ce qu'on me dit si c'est assez argumenté. Mais qu'est-ce qui cloche vraiment avec ce prétendu "alarmisme" écologique ?

Pour comprendre ce prétendu "alarmiste écologique", on a qu’à lire les innombrables articles publiés dans les journaux et dans les revus spécialisés, pour prendre note assez rapidement, que chaque article surfe sur l’idée de base "RCA". Tous les arguments mènent vers une seule idée (changer le comportement humain), ou nous allons à notre perte.

Depuis quelques années je m’intéresse à ce phénomène, et à chaque fois que j’apportais un argument à l’encontre de " l’idée à la mode", que tout le monde répète inlassablement sans en connaitre réellement la réalité, je me suis fais traité de toutes les épithètes possibles : amoral, inconscient, vivant sur Mars, libéralisme, capitaliste, vendu au ploutocrates, riches, sans cœur, et chez nous, libéral (le parti), la pire des insultes pour un Québécois "pure laine".
On m’a banni de presque tous les forums soit disant "scientifiques", pour délit d’opinion, en utilisant des excuses bidons, comme troll, dérange l’ambiance, fauteur de troubles, etc.

Les scientifiques qui encore aujourd’hui, osent faire des analyses et des études élaborées et bien documentées, se font rabrouer par les "réchauffistes", ou sont montré du doigt par la gente scientifique pro GIEC et Kyoto, comme étant des hérétiques qu’il faut absolument se débarrasser. On peut nommer sans se tromper, les Bjön Lomborg, les Chrishton, les Claudes Allègres, et les autres moins connus qui par centaines de milliers osent faire face à ce barrage idéologique.

Shub 22
Citation :
J'aimerais juste comprendre ... en attendant je nuance mon point de vue car il peut s'agir d'un débat qui a sa place (l'alarmisme écologique) et je ne suis pas le seul à le penser en vérité et en effet!

La seule façon de comprendre tout ce phénomène, est de lire tout ce qui s’écrit et de s’en faire une opinion éclairée. Le débat comme tel a réellement sa place, car seul un débat ouvert et non censuré peut effectivement apporter un éclairage sur la réalité climatique.

Ce n’est pas les changements climatiques en soit qui présentent un problème, car la planète et les humains ont de tout les temps, eut à faire face à la dure réalité des changements climatiques qui sont une constante plutôt que l’exception. Le problème réside dans l’idée que l’homme en est responsable, en utilisant des hydrocarbures pour activer des moteurs thermiques pour suppléer à la faiblesse de ses muscles, et surtout par la peur viscérale que ces hydrocarbures pourraient éventuellement venir à manquer.

Shub 22 :
Citation :
En tout cas la première conséquence est l'intégration de cet "alarmisme" dans une modification profonde et essentielle de la production industrielle qui s'y adapte et trouve aussi par là un argument de vente indéniable. L'étiquette "verte" est devenue en qq années un support indispensable à toutes les marques quasiment.

Là réside, tout le problème, la pollution engendrée par la production industrielle. Mais, cette pollution a été de tous les temps, une préoccupation environnementale. Mais à chaque fois que le problème devenait intenable, les populations affectées trouvaient le moyen de pressuriser les décideurs pour corriger le problème. Je compte justement sur les pressions locales des groupes de citoyens pour juguler ces pollutions à la source.
Chaque région a son propre problème de pollution ou d’adaptation climatique à résoudre. Chacune d’elle a des solutions adaptées à sa réalité et ce n’est pas des édits "internationaux" qui vont résoudre ses problèmes d’énergies ou de pollution. Il n’y a pas de recette magique adaptée à tous les problèmes. L’étiquette "verte" est justement une idée promotionnelle, et elle durera jusqu’au temps où, elle ne suscitera plus d’émotions parmi la population. Certains partis politiques s’en sont prévalus, et mordu la poussière à cause justement de la perte de sensibilité de la population surexposée à ce thème. La préoccupation première de tout être humain est la survie. Son environnement est une question d’accommodement pour satisfaire son bienêtre immédiat.

Shub 22 :
Citation :
Sauf la Chine ... mais qui a un retard sur nous au vu de cette préoccupation visiblement, ce qui de temps à autre provoque de différents avec nous, au niveau de la conception et fabrication des produits.

Ce retard est surtout dû aux mauvaises décisions politiques du passé. Mais aujourd’hui, ils mettent les bouchés double pour rejoindre le peloton occidental. La déprime actuelle de l’économie occidentale va surement les affecter grandement, car leur économie était à la remorque de la nôtre. La satisfaction des besoins de sa population sera-t-elle suffisante pour énergiser son économie basée actuellement sur la concurrence mondiale

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Alarmiste pro GIEC et KYoto   Mar 16 Déc - 18:20

Note: Ce texte est un copié-collé d'un poste qui a été écrit sur un autre forum par Iridium.

NaOH :
Citation :
Si j'ai bien compris, tant qu'on ne sait pas avec certitude ce qu'il en est, on fait comme d'habitude, on accélère même (croissance oblige !) et c'est l'attitude la moins égocentrique qu'on puisse avoir et de surcroît la plus raisonnable du point de vue de von Neumann. Et bien entendu on s'occupe des vrais problèmes, comme on l'a toujours fait... (envahir aussi l'Iran, par exemple, pour récupérer le pétrole et surtout le gaz, toujours croissance et humanisme obligent...).


Texte d’Iridium

Non, tu n'as pas bien compris:
Tu utilises l'image du fusil pointé sur toi, et dont tu ne sais pas s'il est chargé ou pas. Tu en déduis qu'il vaut mieux agir comme s'il était chargé car dans le cas où il n'est pas chargé, de toutes façons tu n'auras rien perdu. Je rajoute donc qu'il y a en fait un 2e fusil pointé sur toi, qui correspond aux solutions de mitigation proposées, et dont on ne sais pas plus s'il est chargé ou pas. Et donc en ne faisant rien, tu risques de te faire tuer par le premier fusil, et en faisant quelque chose, tu risques de te faire tuer par le 2e. En première approche, il y a autant de problèmes à ne rien faire qu'à faire quelque chose.

Maintenant, là où l'approche sceptique telle que je la conçois rend le pari de ne pas prendre des décisions à la légère sous le coup de l'émotion plus sûr, c'est qu'une fois qu'on aura vraiment défini le problème, on pourra utiliser des solutions adaptées "sans" risque.
Je ne préconise pas de ne rien faire, et donc de continuer sur notre lancée, je préconise, sur ce point de l'AGW, (Anthropogenic Global Warming) de mettre le problème à plat, de s'y attaquer de manière transparente, et de s'y mettre un bon coup tous ensemble ("scientifiques de tous les pays, unissez-vous contre les puissants qui vous spolient!") plutôt que de se tirer dans les pattes depuis 30 ans, de cacher ses données ainsi que ses méthodes de calcul, de citer des trucs qui existent pas etc.

Comment expliquer qu'il n'y a eu que des "progrès" marginaux depuis Arrhenius, si tout était effectivement si clair, si vrai et sans questions à poser? Actuellement, le problème n'étant pas vraiment défini vu qu'on est loin de connaître même des tenants et aboutissants de fondamentaux comme le rôle des nuages, ou l'influence des oscillations océaniques, comment veux tu donner une solution adaptée? Et puis c'est pas non plus comme si on rejetait un truc dangereux comme quelque chose de type mercure.

Alors parier sur une hypothèse qui n'a jamais été prouvé en 100 ans, ni n'a jamais prédit quoique ce soit correctement en 100 ans, un truc qui repose donc sur rien, et qui n'a jamais rien fait de concret, un fantôme, de l'air, bref, que des problèmes directement imputables au CO2 anthropogénique, on n'en a pas encore vue le poil de queue du commencement d'un seul alors que des problèmes dus aux soit-disantes solutions au problème du CO2 anthropogénique, on en a eu un aperçu avec les bio carburants par exemple, faut une sacrée paire de balloche.

De plus, et c'est pour moi un des gros problème de l'AGW, c'est que se focaliser sur un problème, le CO2, en le traitant de polluant alors que c'est une molécule nécessaire à notre vie, permet de se dédouaner d'autres problèmes environnementaux qui eux me semblent avérés, directement reliés à l'homme, et dont la résolution ferait le plus grand bien à notre planète, et donc à nous même. C'est là dessus que je parlais des vrais problèmes en pensant aux environnementalistes et autres associations dites vertes. Plutôt que de faire du lobbying sur le CO2, autant en faire sur des vrais problèmes de pollution et de dégradation environnementale (si on rejetait que du CO2, ça serait le bonheur!)

Au niveau des états, il est clair que la faim, la pauvreté, et même déjà le problème du logements pour les SDF en bas de nos immeubles, sont des vrais problèmes à résoudre. La encore au lieu de se battre pour la banquise qui ne fond pas et des ours blancs qui se multiplient, pour ne pas utiliser son énergie à pousser les politiques à résoudre ces choses là?

Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points, mais pas sur l'utilisation d'un faux argument (le CO2) pour en rajouter sur le "tout va mal, tout est pourri" de 1) y'en a bien assez des vrais arguments pour ça, de 2) la fin ne justifie pas les moyens pour moi, je n'aime pas le couple propagande/inquisition, ça n'annonce jamais rien de bon pour la société.

Iridium

P.S. Je remercie Iridum pour la clarté de son exposé et la qualité de son écriture. Il a, à mon point de vue, écrit un texte qui résume bien le paradigme actuel sur le CO² et sa relation avec le RCA (Réchauffement Climatique Antrhopique)

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Alarmiste pro GIEC et KYoto   Mar 16 Déc - 19:36

Salut NaOH

NaOH :
Citation :
Autrement dit, avec un fusil pointé entre les 2 yeux, mon problème de base n'est pas vraiment la certitude ou non, qu'il est chargé ! Car s'il l'est, le risque est grand d'avoir cette certitude un peu trop tard... [B-)]

Ça ressemble bigrement à une variation sur le thème du « paris de Pascal »...
Si tu veux ! Mais le salut... c'est pas tout-à-fait pareil (rôtir éternellement en enfer, ça ne m'impressionne pas beaucoup, même si l'éternité c'est long, surtout vers la fin...).

NaOH :
Citation :
De toutes façons, mon point de vue sur le monde dans lequel nous vivons n'est pas extrêmement bienveillant (je crois savoir que je ne suis pas le seul). Et je ne verrais pas d'un mauvais oeil qu'on arrête de faire le grand nombre de conneries que nous nous permettons à l'ordinaire.

Ces temps-ci, particulièrement, on fait fort ! La FAO réclame 10 fois 20 milliards pour en terminer avec la faim dans le monde et ça, pas question ! Tandis qu'on débloque des milliers de milliards en quelques semaines pour sauver tout ce qui d'habitude s'en fout plein les poches, sans préjudice des budgets militaires colossaux...

Il est quand même grand temps qu'on arrête un peu, je trouve.

Alors comme il se pourrait bien que le CO2 en rajoute, sans qu'on puisse effectivement en être absolument sûr (mais tout comme on ne peut pas davantage être sûr du contraire), je pense que c'est un argument de plus...

Le monde d’aujourd’hui, le contemporain ne fait pas plus, ni moins de conneries que celui d’hier. Nous sommes toujours la même espèce et les mêmes (homo sapiens sapiens), que ceux qui sont apparus il y a 100,000 ans. Les hommes d’aujourd’hui ne sont pas différents de nos ancêtres, même avec le vernis de surface acquis par la civilisation actuelle, qui se fendille très rapidement, si exposé trop longtemps aux aléas de la nature ou de notre environnement et surtout aux campagnes de désinformations issues de l’écocratie.

Si l’ONU et son pendant le FAO, a tellement de misère à récolter des fonds des états membres, c’est que peut être la chantage exercé depuis des dizaines d’années sur les états et les populations, en utilisant des méthodes prèes de la propagande/inquisition des environnementalistes de tout acabit, a fini par avoir raison de la patience des politiciens et de la population en général. À force de crier aux loups, plus personne ne réagit.



Citation :
FAO a commandé en 2005 à un groupe d'experts un audit d'évaluation Externe indépendante5. Un pré-rapport (fin juillet 2007) estime que la FAO est "au bord du gouffre" ; son personnel étant démotivé par des « systèmes administratifs dépassés et rigides" et une "bureaucratie tatillonne". L'influence de la FAO « décline », ses services perdant de leur avantage comparatif, ce qui encourage les financeurs à diminuer son budget (de 370 millions d’USD/an, soit 270 millions d'€, mais qui a diminué de 20 % depuis 1995). Ses prises de position sont jugées parfois contradictoires et mal comprises ; promotion d’une agriculture productiviste d'après guerre, lutte contre la faim, puis promotion des OGM en 2004 avant d’inversement annoncer que l'agriculture biologique « avec une véritable volonté politique », pourrait contribuer à la sécurité alimentaire de la planète.

Ce pré-rapport invite la FAO à se "réinventer", son existence restant nécessaire et ses objectifs initiaux n'étant pas atteints. Elle devrait se repositionner, notamment par rapport aux ONG qui occupent une place croissante dans le domaine de l’aide alimentaire et au développement d'une agriculture durable. Le pré-rapport se conclue par 110 recommandations pour s’adapter à un contexte qui a évolué. Le rapport final est attendu en novembre 2007.


Voir ici, où tout est remis en question

Je suis peiné que les quelques milliards requis pour aider ceux qui souffrent réellement soient oblitérés par les excès des discours alarmistes des Al Gore et cie. Si les vrais problèmes étaient réellement discutés au lieu des fables sur le CO² et sa connotation boursière qui semble le motif véritable, peut être que les états seraient plus enclins à résoudre un problème humanitaire, si leurs yeux et leurs oreilles n’étaient pas si accaparés par ce faux problème du CO². Il y en a que pour le CO² st ses prétendus méfaits, rien ne reste pour les vrais problèmes criants et réels.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alarmiste pro GIEC et KYoto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alarmiste pro GIEC et KYoto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Japon - Atago San, Kyoto
» Japon - Maikos de Kyoto
» Mon journal de geisha - Cinq ans d'apprentissage à Kyoto
» Kyoto Belle arrive à la fin!
» Kyoto Animation sur un nouveau projet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Philosophie et politique-
Sauter vers: