V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-on se fier aux modèles d’ordinateurs du GIEC pour prévoir le RCA ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Peut-on se fier aux modèles d’ordinateurs du GIEC pour prévoir le RCA ?   Lun 10 Aoû - 16:15

Salut les membres et les visiteurs

Note: Vous trouverez la source de ces graphiques ci-dessous:

Petition project, par les auteurs:
Arthur B. Robinson, Noah E. Robinson, et Willie Soon



Graphique 19 : L’effet radiatif des GES de doubler la concentration du CO² atmosphérique (colonne de droite) tel que comparé contre quatre des incertitudes des modèles climatique programmé

Les modèles climatiques programmés sur lesquels est basé le réchauffement climatique anthropique se basent sur des

incertitudes substantielles et sont peu fiables. Ceci n’est pas surprenant, parce que le climat est un système double, dynamiquement non linéaire. C’est d’un système très complexe, dont le graphique 19 illustre les difficultés en comparant l’effet de serre des CO² radiatifs incluant leur facteur de correction et les incertitudes, dont quelques-uns des paramètres utilisés pour le calcul des modèles. Aussi, aujourd’hui, d’autres facteurs, comme l’influence chimique et climatique des volcans ne peuvent pas être calculés avec efficacité par des modèles d’ordinateur climatiques.

En effet, une expérience a été effectuée sur la terre durant le demi-siècle passé. Une expérience qui a inclus tous les facteurs complexes et les effets rétroactifs qui déterminent le climat et la température de la terre. Depuis 1940, l’usage des hydrocarbures a été multiplié par 6 fois. Cependant, cette hausse n’a pas eu d’effet sur la tendance de la température, qui a continué son cycle de redressement, depuis la petite ère glaciaire avec une corrélation très près de l’activité solaire

Non seulement l’hypothèse de réchauffement mondial a-t-il failli les tests expérimentaux, mais il est aussi théoriquement faux. On ne peut raisonnablement argumenter que le refroidissement venant d’une rétroactivité physique et biologique négative des gaz à effet de serre, neutralise la hausse initiale infime de la température (84 à 86).

Les raisons de l’échec des modèles climatiques par ordinateur sont le sujet d’un débat scientifique (87). Par exemple, les vapeurs d’eau sont les plus grandes collaboratrices à l’effet de serre globale (88). Il a été suggéré que les modèles climatiques traites incorrectement, les rétroactions des nuages, les vapeurs d’eau, et des facteurs hydrologiques (85, 89 à 92).

L’hypothèse du réchauffement global en respect du CO² n’est pas basée sur les propriétés radiatives du CO² lui-même, qui est un GES très faible. C’est basé sur une petite hausse initiale de la température causée par le CO² et une grande amplification de la hausse de la température, primitivement à travers l’évaporation de l’H2O, un GES puissant. N’importe quelle hausse de température d’une autre cause aurait produit les mêmes résultats calculés.


BIBLIOGRAPHIE

84. Sun, D. Z. and Lindzen, R. S. (1993) Ann. Geophysicae 11, 204-215.

85. Spencer, R. W. and Braswell, W. D. (1997) Bull. Amer. Meteorological Soc. 78, 1097-1106.

86. Idso, S. B. (1998) Climate Res. 10, 69-82.

87. Soon, W., Baliunas, S., Idso, S. B., Kondratyev, K. Ya., and Posmentier, E. S. (2001) Climate Res. 18, 259-275.

88. Lindzen, R. S. (1996) Climate Sensitivity of Radiative Perturbations: Physical Mechanisms and Their Validation, NATO ASI Series 134, ed. H. Le Treut, Berlin: Springer-Verlag, 51-66.

89. Renno, N. O., Emanuel, K. A., and Stone, P. H. (1994) J. Geophysical Res. 99, 14429-14441.

90. Soden, B. J. (2000) Journal of Climate 13, 538-549.

91. Lindzen, R. S., Chou, M., and Hou, A. Y. (2001) Bull. Amer. Meteorlogical Soc. 82, 417-432.

92. Spencer, R. W., Braswell, W. D., Christy, J. R., and Hnilo, J. (2007) Geophysical Research Letters 34, 2007GL029698.

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Peut-on se fier aux modèles d’ordinateurs du GIEC pour prévoir le RCA ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche modèles désespérément...
» Passat (tous modèles)
» Des modèles gratuits de pulls islandais pour les hommes
» A Sunset Beach, qui peut être fier de ses parents?
» Le Baja 4WD de liouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: PETITION PROJECT (Anti-GES) :: Peut-on se fier aux modèles d’ordinateurs du GIEC pour prévoir le RCA ?-
Sauter vers: