V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrick Moore co-fondateur de .... Greenpeace!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Le mouvement environnementaliste a perdue sa voie et est devenue gravement malade.   Lun 20 Juil - 16:59

Salut les membres et les visiteurs

Pour faire suite à l’information que Pierre à mentionné dans son enfilade sur Patrick Moore, dont j’étais parfaitement ignorant de son existence, j’ai visité les différents sites sur ce monsieur et j’ai opté de traduire l’article suivant de lui, au bénéfice de la francophonie et surtout pour ceux qui maitrisent difficilement la langue de Shakespeare.

Je remercie vivement Pierre de m’avoir introduit dans le monde de Patrick Moore. Ce contact m’a permis de me réconcilier avec l’environnementalisme sérieux basé sur la science. Depuis plus de trois ans, je me bat contre ces activistes extrémistes qui salissent la science et surfent sur des idéologies religieuses et se servent de rhétoriques culpabilisantes pour faire passer leurs messages complètement incroyables, qui malheureusement s’est immiscé dans l’esprit populaire et a complètement évacuer le gros bon sens dans le discours écologique et climatique, les deux maintenant intimement liés dans l’imaginaire collectif occidental.


How Sick Is That? Environmental Movement Has Lost Its Way

Voir Ici pour le Dr Patrick Moore

Par Patrick Moore, cofondateur de Greenpeace et président de Greenspirit.



Patrick Moore :
On me demande souvent pourquoi j’ai brisé mes liens avec Greenpeace que j’ai co-fondé, et cela, après 15 ans comme activiste à plein temps. Toutefois, j’ai mes raisons personnelles, comme dépenser plus de temps avec une famille qui augmente rapidement, plutôt que de vivre dans mes valises la plus grande partie de l’année, et c’était aussi sur une question de politiques internes, que j’ai décidé de partir.

C’est au commencement du milieu des années 1980 que Greenpeace et la plupart des mouvements environnementalistes se sont tournés rapidement vers la gauche politique et ont commencé à adopter des plans de match extrêmes, qui abandonnent la science et la logique pour de l’émotivité et du sensationnalisme. À ce moment, j’étais devenu conscient du concept du développement durable, une idée qui dit que l’environnement, le social et les priorités économiques peuvent être solidaires. J’étais converti à l’idée que des solutions gagnantes/gagnantes pouvaient être trouvées en réunissant les intérêts divergeant autour d’une table. J’avais opté pour choisir le consensus versus la confrontation.

Depuis, j’ai travaillé sous la bannière de "Greenspirit" pour développer une plateforme environnementale basée sur la science, la logique et la reconnaissance que plus de 6 milliards de personnes ont besoin de survivre et de prospérer chaque jour de l’année. Le mouvement environnemental a perdu sa voie, en favorisant la "correctitude politique" plutôt que les faits réels, et se complaisant dans des tactiques de peurs pour recueillir des appuies.
Maintenant, plusieurs campagnes disent au nom de l’environnement que les attaques envers elle vont la menacer et le confort humain va en souffrir, s’ils réussissent à se matérialiser.

Maintenant, nous faisons face à des politiques environnementales qui ignorent la science et résulteront à des risques accrus pour la santé humaine et l’écologie. En utilisant leur jargon, comment cela semble-t-il malade?

Amélioration génétique (OGM):

Les activistes persistent dans leur campagne de zéro tolérance pour la production de diverses variétés d’aliments génétiquement modifiés, quand il n’existe aucune preuve qu’ils peuvent influer négativement la santé humaine ou celle de l’environnement, et de plus, quand les bénéfices qui en découlent sont mesurables et importants. La production de récoltes génétiquement modifiées résulte, par l’utilisation de moins de pesticides, un rendement plus élevé et une érosion réduite des sols. Par exemple, le "Golden Rice»" pourrait prévenir les cas de cécité qui affectent 500,000 enfants en Asie et en Afrique par année, si les activistes arrêtaient de bloquer son introduction. D’autres variétés d’aliments (OGM) vont contenir du fer, des vitamines E, augmenter la production de protéines et produire de meilleures huiles alimentaires. Aucune autre technologie ne peut se mesurer aux potentiels que les (OGM) ont, pour corriger les déficiences nutritionnelles alimentaires d’aliments que des milliards de personnes consomment. Les campagnes anti-OGM ne servent qu’à nier les progrès des technologies environnementales et nutritionnelles, en utilisant des tactiques de peurs, et des campagnes de désinformations sur les aliments qu’ils nomment "Frankenstein".

Fermes d’élevage du saumon :

La campagne contre l’élevage de saumons, basé sur des allégations erronées et exagérées de dommages environnementaux et de contamination chimique, nous effraye et nous porte à ne pas consommer une des nourritures des plus nourrissantes et conviviales qui existent aujourd’hui. Les activistes persistent dans leur campagne, même si l’Organisation de la santé mondiale, l’Association américaine du cœur et l’Administration américaine des aliments et des remèdes nous disent que manger du saumon réduit les risques des maladies du cœur et d’attaques cardiaques fatales. L’élevage du saumon a le bénéfice additionnel de réduire la pression sur les réserves de saumons sauvages. Les activistes réagissent en nous disant de ne manger que des poissons sauvages. Est-ce la manière de les sauver, en à mangeant plus?


Vinyle:

Greenpeace veut bannir l’utilisation de chlore dans tous les procédés industriels, même si l’addition de chlore à l’eau potable a été l’un des plus grands progrès dans l’histoire de la santé publique, et que 75 % de nos remèdes soient basés sur la chimie du chlore. Mes anciens collègues de Greenpeace, aussi, demandent de bannir les (PVC ou le vinyle), disant que c’est un plastique empoisonné. Il n’y a pas la moindre trace de preuve que le vinyle endommage la santé ou l’environnement. De plus, si l’on tient compte du cout/rendement de la construction et son habilité à délivrer une eau potable saine, la facilitée de l’entretien des tuyaux de vinyle et son habilité à incorporer des propriétés antimicrobiennes est très utile pour contrer la propagation de microbes dans les hôpitaux et les maisons.. Bannir les (PVC) ne pourrait qu’augmenter rapidement les couts d’hospitalisation, que peine à contrer notre système de santé publique, et ultimement refuser aux plus pauvres, des soins de santés qu’ils ont déjà de la difficulté à s’offrir.

L’hydroélectricité :

Les activistes internationaux se vantent d’avoir bloqué la construction de plus de 200 barrages hydroélectriques dans les pays en développement et se proposent de faire des campagnes pour démolir les barrages existants. L’hydroélectricité est la plus grande source d’énergies renouvelables, produisant près de 12 % de l’énergie mondiale. Les activistes préfèrent-ils les centrales aux charbons? Voudraient-ils ignorer les besoins énergétiques de milliards de personnes?


Les éoliennes :
Le pouvoir du vent est commercialement faisable, mais les activistes mentionnent que les éoliennes tuent les oiseaux et ruinent le paysage. Il y a un million de fois plus d’oiseaux qui sont tués par des chats, les fenêtres et les autos que toutes les éoliennes du monde. Comme pour l’esthétique, les éoliennes sont des œuvres d’art si comparées à certains environnements urbains.


Les centrales nucléaires :

Une réduction de GES semble invraisemblable si l’on continue de dépendre sur notre consommation de carburants fossiles. Même l’environnementaliste James Lovelock de Grande-Bretagne, qui a mis au monde la théorie de "Gaïa",mentionnant que la terre est un super organisme géant qui s’auto régule, voit maintenant l’énergie nucléaire comme étant la solution pour la santé future de notre planète. Lovelock mentionne que le monde agit comme un fumeur invétéré, distrait par des bénéfices à court terme et ignorant les risques à long terme. Il avertit, que la "Civilisation" fait face à un danger imminent, et devra utiliser l’énergie nucléaire, la seule source d’énergie sure, ou devra souffrir des calamités, qui seront infligées à notre planète.

Jusqu’ici, les activistes environnementaux, significativement Greenpeace et Friends of the Earth, continuent leur lobby contre l’énergie nucléaire propre, et sont en faveur du pansement de fortune, qu’est le protocole de Kyoto. On peut être d’accord que les énergies renouvelables telles que le vent, la géothermie et l’hydro font parties de la solution. Mais l’énergie nucléaire est la seule source d’énergie propre qui peut remplacer efficacement les carburants fossiles et satisfaire la demande mondiale.

La foresterie :

Les activistes anti-sylviculture nous disent d’arrêter de couper la forêt et de diminuer notre consommation de bois. La déforestation est presque toujours causée par le besoin de créer de nouvelles fermes et de nouvelles villes. Les opérations forestières sont se mettent au diapason de l’entretien et la plantation d’arbres et la maintenance d’une couverture forestière. Les forêts sont stables et croissent où les gens utilisent le plus de bois, et déclinent où elles sont les moins utilisées. Quand nous utilisons du bois, nous envoyons un signal au marché, que plus d’arbres devront être plantés pour produire plus de bois. L’Amérique du Nord utilise par tête de pipe, plus de bois que tous les autres continents, toutefois, la forêt occupe la même surface aujourd’hui qu’elle occupait il y a 100 ans.

Les arbres et les matériaux qu’ils produisent sont de loin les ressources renouvelables et biodégradables les plus abondantes au monde. Si nous voulons avoir des forêts en santé, nous devrons planter plus d’arbres et utiliser plus de bois, et pas moins. Ceci semble aller à contresens de la rhétorique frileuse et apocalyptique de la vision des activistes, qui veulent nous entrainer dans la mauvaise direction.

Les pronostiques :

L’environnementalisme s’est tourné vers l’antiglobalisation et l’antiindustrialisation. Les activistes ont abandonné la science pour le sensationnalisme. Leurs zéro-tolérances et leurs campagnes de marchands de peurs pourraient ultimement tuer dans l’œuf un remède pour guérir la cécité causée par une déficience en vitamine A, augmenter l’usage des pesticides, accroitre les maladies cardiaques, baisser les stocks de saumons sauvages, augmenter les couts et réduire l’accès aux services de santé, augmenter les couts de construction, priver les pays en émergence d’accès à l’électricité propre, stopper les énergies renouvelables, dont le vent, bloquer des voies de solutions sur le réchauffement global, et contribuer à la déforestation. Tout cela est-il assez malade à votre gout.

Co-fondateur de Greenpeace, le Dr Patrick Moore est le président et le scientifique en chef de Greenspirit Stratégie Ltd de Vancouver, Canada, www.greenspiritstrategies.com.

Traduit de l’anglais, le 20 juillet 2009. par Yves Vinet

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
Pierre



Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 61
Localisation : Repentigny
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Patrick Moore co-fondateur de .... Greenpeace!   Sam 18 Juil - 18:24

Je crois qu'il a bien sa place avec ces scientifiques ci. Il a maintenant fondé Greenspirit. Personnage très intéressant et original. Il remet les pendules à l'heure de ces temps-ci.


Dernière édition par Pierre le Mar 21 Juil - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Patrick Moore co-fondateur de .... Greenpeace!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETOUR A REDEMPTION de Patrick Graham
» Patrick Modiano
» Patrick Senécal (Vous aimez l'horeur?)
» [Moore, Laurie] La passerelle
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Les scientifiques sceptiques du RCA-
Sauter vers: