V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des peurs stupides sur le réchauffement global

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Des peurs stupides sur le réchauffement global   Lun 15 Juin - 18:29

Salut les membres et les invités

Exagérer les dangers du réchauffement global fait plus de mal que de bien.
De continuelles formulations d’histoires de "bonhommes sept-heure" dans les médias populaires à propos du réchauffement climatique nous épouvantent inutilement, même plus, elles terrifient nos enfants.

Le fameux ex-vice président des EU, Al Gore, dépeint comment la hausse du niveau de la mer de 6m (vingt pieds) va littéralement submerger la Floride, New York, la Hollande, le Bangladesh et Shanghai, même si l’estimé scientifique de la hausse di niveau de la mer est 20 fois moindre.

Quand nous sommes confrontés à de telles exagérations, plusieurs de nous le justifions comme étant pour une bonne cause et surement qu’il n’y a pas de dommage, si le résultat est de nous sensibiliser encore plus sur les changements climatiques. Une argumentation similaire a été utilisée par l’administration de George W. Bush, en exagérant les menaces épouvantables que représentait le dictateur de l’Irak, Saddam Hussein, pour convaincre l’électorat américain de la nécessité lui faire la guerre.

Mais cet argument est totalement ahurissant et faux. De telles exagérations font beaucoup de mal. S’en faire excessivement et inutilement pour le réchauffement global, veut dire se préoccuper moins de choses beaucoup plus importantes, où nous pourrions faire beaucoup plus de biens. Par exemple, quand nous nous concentrons sur les impacts qu’aura dans 100 ans le RG sur la malaria, et au lieu d’aider aujourd’hui le demi-milliard d’individus qui souffrent de la malaria, nous nous concentrons sur le 100 ans, quand personne ne sait ce que sera la vie dans un siècle, stupide…Non?

Nulle part ailleurs, n’existe-t-il un argument sur des peurs aussi insensées et stupides que le film d’Al Gore (Une vérité qui dérange). Un film qui a été identifié, comme étant le plus terrifiant qui a été produit et projeté à ce jour.

Les exagérations amenuisent la bonne volonté du public de s’attaquer au RG. Si la planète est condamnée pourquoi s’en faire inutilement? Plus de 54 % des Américains pensent que les médias exagèrent le RG, plus qu’il n’est réellement. Une majorité de personnes croient maintenant que le RG n’est même pas causé par les humains. Au Royaume-Uni, 40 % croient que le RG est exagéré et 60 % doutent qu’il soit anthropique. Mais je crois que le pire cout des exagérations, sont les frayeurs inutiles qu’elles causent particulièrement parmi les enfants.
Récemment j’ai discuté du climat avec un groupe d’adolescents danois. Un d’eux se souciait du fait que la planète pourrait exploser et la plupart entretenaient le même sentiment de peur.

Aux ÉUs, le réseau de télévision ABC a récemment rapporté que les psychologues ont commencé à voir plus de névroses sur les personnes qui s’en font avec le RG. Un article dans le Washington Post cite : Alyssa, un enfant de neuf ans, qui pleure à propos de la possibilité d’une extinction massive des animaux que causerait le RG.
Dans ses propres mots : "je n’aime pas le RG parce qu’il tu les animaux, et j’aime les animaux. D’un enfant qui vient de perdre ses dents de bébé : "je m’en fais à propos du RG, parce que je ne veux pas mourir.

Les journaux ont aussi rapporté qu’un parent cherche un centre d’aides pour soigner l’obsession qu’a sa jeune fille de 8 ans, à propos des ours blancs qui meurent. Il serait beaucoup plus éducatif de lui dire, que contrairement à la croyance populaire, la population d’ours polaires à doubler si ce n’est qu’elle a quadruplé lors de demi-siècle passé, pour arriver à une population de près de 22,000 individus en santés. Même si la glace arctique estivale diminue et éventuellement disparait, les ours polaires ne disparaitront pas pour autant. Après tout, dans la première partie de la présente période inter glaciaire, les glaciers étaient presque totalement absents de l’hémisphère nord, et l’Arctique pendant 1000 ans était probablement sans glace, et les ours polaires sont toujours parmi nous.

Un autre enfant de neuf ans a montré au Washington Post un dessin de son interprétation du RG. Alex dit : "Ceci est la terre aujourd’hui" et en pointant sur la partie ombragée du bas. "Et après, il commence à lentement disparaitre." En regardant sa mère pour s’assurer qu’elle le suivait, il tapota le bout du dessin : "Dans 20 ans, il n’aura plus d’oxygène. Et après, pour dramatiser le point, il s’écrasait au sol, faisant le mort.

Et ceci n’est pas seulement deux histoires monstrueuses. Dans une toute nouvelle étude faite sur 500 prés adolescent américain, il a été trouvé qu’un enfant sur trois, entre six et 11 ans, avaient peur que la terre n’existe plus quand ils auraient atteint l’âge adulte, à cause du RG et les autres menaces environnementales. Il y a un montant incroyable de 33 % de nos enfants qui croient qu’ils n’ont pas de futurs, à cause des histoires stupides sur le RG.

Nous constatons le même scénario en G.B., où une étude a montré que la moitié de nos jeunes enfants âgés entre 6 et 11 ans étaient anxieux à propos des effets du RG, même que certains ne peuvent plus dormir à cause de cela. Ceci est grotesquement dommageable.

Et soyons honnêtes, ces peurs étaient déjà préméditées. Les enfants croient que le RG va détruire la planète avant qu’ils puissent atteindre l’âge adulte et c’est parce que ce sont les adultes qui leur disent cela.

Quand les toutes dernières prédictions sont plus effrayantes que celles d’avant, et que la plupart de ces prédictions les plus effrayantes ne soient même pas supportées par la science, et elles sont en plus le plus médiatisées, ont ne peut être surpris d’apprendre que les enfants soient terrorisés.

Nulle part ailleurs, n’existe-t-il un argument sur des peurs aussi insensées et stupides que le film d’Al Gore (Une vérité qui dérange). Un film qui a été identifié, comme étant le plus terrifiant qui a été produit et projeté à ce jour.

Donnez-vous la peine de regarder sur le You Tube le résumé de ce film. Remarquez l’imagerie de peur, des forces plus grandes que nature tuant notre futur. Les commentaires nous disent que ce film a "choqué tous les spectateurs partout au monde" et qu’il "n’y a rien de plus terrifiant" et maintenant, où Al Gore veut-il en venir? Prenez note que même le scénario comprend une explosion atomique.

Le débat actuel sur le RG est absolument dommageable. Il est à peu près temps que nous demandions aux médias d’arrêter de nous faire peur et rendre nos enfants dingos. Nous méritons un dialogue plus rationnel, plus constructif et moins terrifiant.
Traduit par Vinety, le 15 juin 2009.

Bibliographie

Scared silly about global warming, by Bjorn Lomborg, Monday, Jun 15, 2009, Page 9 Et ici sur Green Watch

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Des peurs stupides sur le réchauffement global
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [OS] Ces mots stupides ^
» Quelques Vidéos Stupides ...
» échauffement ou pas?
» Solutions locales pour un désordre global
» GDI - Global Domains International

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Alarmiste RGA et environnementaliste commentée-
Sauter vers: