V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   Ven 15 Mai - 2:16

May 13, 2009
The Coming Ice Age, By David Deming

Par David Deming
Ceux qui ignorent les perspectives géologiques prennent d’énormes risques. À l’automne de 1985, les géologues ont prévenu le monde, que le volcan colombien, Nevado del Ruiz, était sur le point d’entrer en éruption. Mais le volcan était en dormance depuis 150 ans. Aussi, les officiels du gouvernement et les habitants des villes environnantes n’ont pas pris au sérieux les avertissements des géologues. Le soir du 13 novembre 1985, le Nevado del Ruiz explosait, déclenchant des coulées de boues catastrophiques. Dans la ville d’Armero, 25,000 personnes furent enterrées vivantes en quelques secondes.





VOIR ICI pour plus de détails

Pour 90 % de la période du dernier million d’années, l’état normal du climat terrestre était une ère glaciaire. Les ères glaciaires durent à peu près 100,000 ans, et sont ponctuées par de courtes périodes de climat plus chaud, ou appelé "ères interglaciaires." Pour une période de cent-mille ans, la température s’est refroidie et une couche de glace s'est épaissit au point de devenir une couche de plus d’un mille de haut qui a enveloppé presque toute l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie. L’ère glaciaire s’est terminée presque qu’aussi abruptement qu’elle a commencée. Entre environ 12,000 et 10,000 ans passés, la température du Groenland a haussé de plus de 50 °F.




Nous ne savons pas du commencement à la fin, ce qui cause les ères glaciaires. En 1875, un concierge, James Croll, devint un géologue, et avança que les petites variations dans l’orbite de la terre autour du soleil pouvaient être responsables des changements climatiques. Cette idée à en 1970 a eu son heure de gloire et suscita l’attention du monde scientifique, surtout, quand les carottages de sédiments des océans semblaient confirmer cette théorie. Mais en 1992, Ike Winograd et ses collègues de la US Geological Survey ont falsifié la théorie en démontrant que ses prédictions étaient inconsistantes avec les nouvelles données de grande qualité.

Le climat des ères glacières est inscrit dans les couches de glace du Groenland et de l’Antarctique. Nous avons carotté ces couches, les avons extraites, et les avons étudiées dans les laboratoires. Non seulement ces ères glaciaires étaient plus froides qu’aujourd’hui, mais le climat était aussi considérément très variable. Comparé aux normes de la dernière période d’un million d’années, notre climat est remarquablement chaud, stable et bénin. Durant la dernière ère glaciaire du Groenland, des changements climatiques abrupts de 30 °F étaient plutôt communs. Depuis la fin de l’ère glaciaire, des variations de seulement 3 °F sont plutôt singuliers.

Carottage de glace



Pour de milliers d’années, les humains ont appris par expérience que les températures froides sont préjudiciables pour leur bienêtre et que les températures chaudes sont bénéfiques. Depuis , aux environs des années 1300 à 1800, le climat s’est refroidi légèrement durant la période appelée "la petite ère glaciaire". Au Groenland, la température est tombée approximativement de 4 °F. Plutôt ordinaire, comparé à un refroidissement de 50 °F d’une ère glaciaire, mais c’était suffisant pour annihiler la colonie de Vikings du Groenland.
voir graphique ci-dessous


Au nord de l’Europe, la petite ère glaciaire à causer la grande famine de 1315. Les récoltes se perdaient à cause de la température froide et les pluies incessantes. Des parents désespérés et affamés mangeaient leurs enfants, et certaines personnes ouvraient les tombes pour manger les cadavres. En prison, les détenues se jetaient sur les nouveaux prisonniers et les mangeaient vivants.
Voir ici pour grande famine de 1315



La grande famine fut suivie par la peste noire, le plus grand désastre à frapper le genre humain. Le tiers de la race humaine mourut, la terreur et l’anarchie prédominaient. Une civilisation humaine comme nous la connaissons n’est possible que dans un climat interglaciaire chaud. À moins d’être frappé par une météorite gigantesque, la plus grande menace pour la race humaine est une autre ère glaciaire.
Voir ici ……Et ici

L’oscillation entre les ères glaciaires et les périodes interglaciaires, est le trait dominant du climat terrestre depuis plus d’un million d’années. Mais les modèles d’ordinateurs qui prédisent un réchauffement global important issu des émissions de CO² ne peuvent reproduire ces changements de température naturels. Cette impossibilité de reproduire cet aspect significatif du climat terrestre révèle une incompréhension complète du système climatique, si ce n’est pas tout simplement une ignorance crasse.

Les prédictions de réchauffement global par les météorologistes sont basées sur des modèles d’ordinateurs spéculatifs et pauvrement construits. Cependant, notre connaissance sur les ères glaciaires est basée sur une grande variété de données fiables, incluant des carottages du Groenland et de l’Antarctique. Dans ce cas-ci, il serait clairvoyant d’écouter les géologues, et non les météorologues. En réduisant nos émissions de CO², nous risquons de hâter l’avènement de la prochaine ère glaciaire
Voir ici



Plus dangereux encore et imprudent est l’annonce de l’administration d’Obama, qu’elle pourraient essayer de refroidir la planète avec l’aide de la géo ingénierie. Une telle action dans le milieu d’une tendance vers le refroidissement pourrait provoquer un retour à une ère glaciaire qui ne pourrait être inversé. Ce n’est pas une hyperbole de mentionner qu’un tel changement climatique, voudrait dire la fin de la civilisation humaine tel que nous la connaissons.

Le climat terrestre est contrôlé par le soleil. En comparaison, tous les autres facteurs sont triviaux. La partie la plus froide de la petite ère glacière, durant la dernière moitié du 17e siècle, a été marquée par une absence presque complète de tâches solaires. Et actuellement, le soleil semble entrer dans une période de sommeil. Aout 2008 a été le premier mois depuis 1913 qu’aucune tache solaire n’a été observée. Au moment où j’écris ces lignes, le soleil est toujours tranquille. Nous sommes dans une tendance en cours de refroidissement. L’étendue de l’aire de glaces de mer surpasse la moyenne des derniers vingt ans.

Nous avons beaucoup entendu parler du danger d’un réchauffement global causé par les émissions de CO². Mais le danger potentiel d’un réchauffement anthropologique est trivial comparé au risque que nous ayons d’entrer dans une nouvelle ère glaciaire. Les décisions pour les politiques publiques devraient être basées sur une évaluation réaliste qui tient compte des deux scénarios climatiques en considération.

P.S. Davis Deming est un géologue et un professeur des arts et des sciences à l’université d’Oklahoma.

Traduit de l’anglais par Vinety, le 14 mai 2009

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
SECRET
Invité



MessageSujet: Re: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   Mar 12 Oct - 12:14

Les vrais scientifiques le disent aussi, mais les scientifique du prix nobel de la paix, donc cul et chemise avec l'état disent l'inverse.

Mais il y a trois points qui le prouve

1) Déjà les scientifiques Français du prix nobel scientifique, comme le professeur Vincent COURTILLOT, je donne le lien

2) Le gulf stream s'est arrêté, je donne aussi le lien

3) Le soleil c'est mis au repos effectivement, mais d'après la dernière sonde de la NASA, sa gravite aussi est mis au repos, elle est moins forte donc on va être attirer par les deux plus grosse planètes de notre système solaire et donc connaitre une nouvelle aire glacière.
Aller sur le site de la NASA. (En anglais désolé).
Revenir en haut Aller en bas
SECRET
Invité



MessageSujet: Re: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   Mar 12 Oct - 12:20

Les vrais scientifiques le disent aussi, mais les scientifique du prix nobel de la paix, donc cul et chemise avec l'état disent l'inverse.

Mais il y a trois points qui le prouve

1) Déjà les scientifiques Français du prix nobel scientifique, comme le professeur Vincent COURTILLOT, je donne le lien


2) Le gulf stream s'est arrêté, je donne aussi le lien


3) Le soleil c'est mis au repos effectivement, mais d'après la dernière sonde de la NASA, sa gravite aussi est mis au repos, elle est moins forte donc on va être attirer par les deux plus grosse planètes de notre système solaire et donc connaitre une nouvelle aire glacière.
Aller sur le site de la NASA. (En anglais désolé).
Revenir en haut Aller en bas
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   Jeu 14 Oct - 3:16

Salut secret.

Selon les spécialistes de la question, effectivement nous serions près d’une aire glaciaire, une vraie de vraie ou une semblable aux années 1700 ?

Je ne crois pas un mot de ce que le GIEC peut dire ou imprimer. C’est une organisation à but politique et non scientifique. On a qu’à lire les (E_mails) du Climategate pour se faire une idée de la non pertinence de ses rapports qui ne sont que des histoires à dormir debout et qui ne servent qu’à créer des crises que les politiciens aiment bien à utiliser pour se donner un air de personnes qui gèrent la pseudo crise.

J’aime bien Vincent Courtillot dont mon ami Vincent Bernard du site (Objectif Liberté), dont je lis régulièrement ses sujets, en parlent à l’occasion.

En ce qui concerne l’arrêt du Gulf stream, c’est de la foutaise, car les scientifique ne connaissent pas réellement l’historique du Gulf stream, et ne peuvent de là, prétendre qu’il ralenti. On a près de 3000 balises Argo, qui nous disent que les océans se refroidissent et que le courant du Gulf stream se maintient.

Effectivement le soleil est en phase de dormance, et à chaque fois que cela arrive, la température globale se refroidit. Nous pourrions être à l’aube d’une ère glaciaire, ou on est déjà dedans. Mais en climatologie, nous devons avoir au moins 30 ans de données pour statistiquement affirmer une tendance climatique.
Ce que nous vivons aujourd’hui, est un refroidissement du climat. La tendance des 10 dernières années le confirme. Mais comme cela est une période trop courte pour définir une vraie tendance, nous devons attendre quelques 20 ans pour la confirmer. Mais selon les experts de la question, les signes semblent donner raison à un commencement d’une ère glaciaire.

Il ne faut pas trop vite sauter aux conclusions, car dans les années 70, les experts prétendaient que nous allions rapidement vers une ère glaciaire, mais ils se sont joliment trompés. Vivons-nous encore une situation similaire ?

Je ne crois pas que la gravité du soleil soit au repos, car sa masse définie sa gravité, et sa masse est toujours la même, même si elle perd de sa masse par la combustion de son hélium, mais à un rythme pratiquement imperceptible, sinon indétectable, mais uniquement par calcul.

Son champs magnétique varie, faiblit ou s’amplifie, mais pas sa gravité.

Peut être que dans un million d’années sa masse sera plus faible, mais aujourd’hui, nous n’en sommes pas encore là.

Tant qu’à moi et plusieurs observateurs, un réchauffement du climat et plus de CO² sont bénéfiques pour l’humanité et la biologie. Le contraire est préjudiciable. Nous n’avons pas à nous soucier de la déplétion des énergies fossiles, car l’ensemble de ces énergies peuvent énergisé notre civilisation pour encore 50 générations. Et encore là, nous ne connaissons pas les développements technologiques du futur, qui pourraient nous fournir de l’énergie à tellement bon marché, que l’état de pauvreté que connaissent certains pays pourrait se résorber complètement.

Vinety.

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
SECRET
Invité



MessageSujet: Re: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   Jeu 3 Mar - 0:44

Vinety désolé de faire simple, qui vivra verra. Mais devons nous pas nous préparer? En car d'erreur, bien tout ira bien et si c'est vrais, on ne serrait pas surpris. On peut se faire avoir vingt fois, mais le jour que sa sera vrais on fait quoi? Smile

Voila et merci Vinety.

PS=J'avais fait une erreur le professeur Vincent COURTILLOT, n' jamais eu le prix Nobel, mais ça ne change rien à sa découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nouvelle ère glaciaire est-elle à nos portes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle ère
» TAKARA - BATMAN BEGINS - BATMAN figure in Genx Core
» L'histoire (given up)
» Qu'est ce que le forum des légendaires?
» [Dossier fluff] L'Ere des Luttes sur Terra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Science et théories-
Sauter vers: