V i n e t y info planète


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ânes américains se dirigent tête baissée vers une guerre commerciale avec la Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vinety
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 81
Localisation : Région
Emploi/loisirs : retraité, conception 3d, écriture, forum, lecture
Humeur : Généraliste, anti-conformiste, libre penseur et sceptique.
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Les ânes américains se dirigent tête baissée vers une guerre commerciale avec la Chine   Ven 24 Avr - 19:06

Salut les membres et les visiteurs

Vendredi 24 avril 2009

Article sur le "Financial Times" FT.COM G.B.

Traduit de l’article anglais : DONKS HEADED FOR A TRADE-WAR WITH CHINA
par Vinety, le 24 avril 2009

L’histoire d’amour du parti démocrate avec le gouvernement communiste est-elle finie? Probablement pas. Mais aujourd’hui, cela semble être un atout "vert qui tourne au rouge. Toutefois, le gouvernement chinois ne semble pas actuellement suffisamment communiste! Pourtant, une guerre commerciale avec la Chine serait incroyablement stupide. La chine est bien trop puissante pour pouvoir la bousculer. Par exemple, comment pourrait-on définir un test nucléaire atmosphérique de la Chine tenu dans la baie de San Francisco? Si les États-Unis peuvent briser ses accords communs avec elle, la Chine aussi le peut. Le président Obama pourrait sortir de ce piège vaseux avec beaucoup de boue sur la face et de plus, le danger posé par les "verts" serait manifeste pour le monde entier. Actuellement, la Chine est le seul pays qui parle avec sa tête sur ces topiques environnementaux. Voilà, comment basses, les normes du débat politique américain, sont tombées.

Jeudi, hier, un des principaux conseillers du gouvernement chinois a averti les États-Unis, qu’une taxe sur le carbone prévue aux frontières américaines sur les matériaux apparentés au carbone, pue le protectionnisme et pourrait déclencher des mesures de représailles des pays en voie de développement.

Lors d’un discours tenu à L’université de New York, par Tung Chee hwa, vice-président du comité des conférences consultatif du peuple chinois (the Chinese People's Political Consultative Conference (CPPCC), sur le comment, les États-Unis et la Chine pourraient forger un partenariat plus rapproché, le conseiller officiel du gouvernement chinois mentionnait, que le programme proposé sur les "ajustements frontaliers" pouvait être contesté à l’OMC, et il était bouleversé par la nouvelle loi présentée au Congrès.

Le programme en question à été introduit plus tôt ce mois-ci par deux puissants démocrates de la chambre des représentants de la Maison Blanche. La loi introduit des cibles climatiques agressives, qui devront être rencontrées à travers le programme "cap & trade" sur les émissions de GES, où les entreprises seraient admissibles à des dégrèvements, pour compenser les couts impliqués. Plus controversé, le gouvernement des États-Unis pourrait être habilité à lever des taxes sur les importations des produits venants de manufacturiers étrangers, qui seraient aux États-Unis assujettis aux lois sur les produits émettant des émissions carboniques.

Tel que mentionné par monsieur Tung, président de Hong Kong de 1997 à 2005. "ce serait particulièrement injuste pour la Chine"

En mars, le secrétaire du "US energy" Steven Chu, disait au Congrès qu’une taxe frontalière sur le carbone aiderait à "niveler les règles du jeu" avec les pays qui auraient des normes plus timorées sur les émissions carboniques.

La loi introduite par Henry Waxman, le démocrate californien et président du comité sur l’énergie et le commerce et Edward Markey, un démocrate du Massachusetts, président du sous-comité de l’énergie et de l’environnement, visait à couper les émissions de GES de 20 % pour 2020 et plus de 80 % pour 2050, en les comparant au niveau de 2005.
L’avant-projet proposait que les fournisseurs d’énergies électriques soient requis de fournir 25 % de leur électricité, de sources renouvelables, telles que les éoliennes ou les panneaux solaires, pour 2025. Ça devrait établir un standard national pour les sources d’énergies renouvelables et un standard sur l’efficacité de l’usage énergétique, visant à baisser la demande d’énergie par 15 % pour 2020 et la demande de gaz naturel par 10 %.

Jeudi, monsieur Tung mentionna que la Chine prenait ses propres mesures agressives pour combattre les changements climatiques, mais qu’il était inquiet du fait que les États-Unis prenaient une attitude protectionniste et que "la leçon tirée de la crise économique de 1929, où nous avions adoptés alors, une attitude protectionniste et l’économie mondiale s’est écrasée."

"La Chine et l’Amérique sont dans la même galère."

Amicalement

Vinety

_________________
La modération a bien meilleur gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vinety.com
 
Les ânes américains se dirigent tête baissée vers une guerre commerciale avec la Chine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Billet d'entrées américains
» soldats américains finis
» plus fort que les ricains >> un italien !!
» Ils sont fous ces américains!Guide des premiers secours pour survivre aux USA de Tamarik
» Les Américains ont eu Ben Laden!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V i n e t y info planète :: Philosophie et politique-
Sauter vers: